“La France, notre ennemi éternel” : Djaaboub clache Chengriha en pleine visite officielle !

El Hachemi Djaaboub, ministre du Travail – Le 8 avril 2021

« La France, notre ennemi traditionnel et éternel ». La phrase du ministre du Travail, de l’emploi et de la sécurité sociale, El Hachemi Djaaboub lancée jeudi 8 avril, lors d’une séance plénière au Conseil de la Nation, est en passe de se transformer en une véritable affaire d’État. Beaucoup y ont, en effet, vu une attaque directe contre le chef d’état-major de l’armée algérienne, Saïd Chengriha qui recevait le même jour, le chef d’état-major des armées françaises, le général François Lecointre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ainsi, plusieurs observateurs parlent d’un clan anti-Chengriha au cœur du Régime qui ont assez de pouvoir pour s’en prendre au décideur de l’heure en Algérie, le chef d’état-major de l’armée algérienne, Saïd Chengriha.

Les conséquences diplomatiques de cette sortie du ministre de l’emploi n’a pas manqué d’avoir une première conséquence diplomatique entre Alger et Paris. En effet, le quotidien français L’OBS évoque cette déclaration comme une raison probable de l’annulation de la visite, de la délégation française conduite par le Premier ministre français Jean Castex, à Alger. Même si la version officielle parle de « l’épidémie de Covid-19  qui ne permet pas à ces délégations de se retrouver dans des conditions pleinement satisfaisantes ».

Ainsi, pour ces mêmes commentateurs, le poids de ce clan anti-Chengriha, sera estimé en fonction de ce qui adviendra, dans les prochains jours, du ministre de l’emploi, El Hachemi Djaaboub.

La rédaction vous conseille :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :