Boucherie à Oran : 17 kg de produit conservateur de cadavres et 52 kg de viande d’âne !

L’anarchie qui règne dans le secteur du Commerce continue à maintenir grandes ouvertes les portes de toutes les dérives.

Selon ce que rapporte le site Radio M, dans son édition d’hier mardi 18 octobre, les service de sécurité d’Essenia à Oran ont encore une fois découvert dans une boucherie de cette ville 17 kg de formol (produit pour conserver les cadavres utilisé, notamment dans les morgues). Outre cette aberration, 52 kg de viande d’âne ont également été découvert sur place.

A noter que l’utilisation de produit conservateur de cadavres et la vente de viande d’âne devient de plus en plus courant en ces temps de crise où l’accès à la viande devient un luxe pour l’écrasante majorité des algériens (plus de 2000 DA/kg – 10% du SMIG). Pour les commentateurs, l’anarchie régnante dans le secteur du Commerce, l’absence de contrôle et le laxisme régnant sont les principaux facteurs motivant les commerçant à s’adonner à ce type de pratiques décrétées Hallal (licite) du fait que « ni le formol, ni la viande d’âne ne tuent », explique un commentateur sur facebook.

Rappelons que le recours aux décrets religieux pour la pratique commerciale a fortement été inspiré par la gouvernance de l’actuel ministre du Commerce, Kamel Rezig. En automne 2020, afin de remédier au prix exorbitant atteint par la pomme de terre, il avait opté pour un prêche religieux en appelant les commerçants à se comporter selon les valeurs islamiques. « Vous êtes des musulmans, vous n’êtes pas des kouffars. Comportez-vous en musulmans avec vos frères », avait-il lancé aux commerçants du marché de Gros de Boufarik (Blida). Les sourires qui se lisaient dans les visages de l’auditoire en disait long sur l’impact du prêche du ministre.

Après la revente d’oxygène, Des camionnettes transformées en… ambulances ! La gestion Rezig…


“Dès qu’il s’occupe d’un produit, il disparaît !” : Farah se paye Rezig !


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :