“Badissia-Novembaria est un mensonge”, selon Goudjil : L’Algérie change encore une fois la version de son Histoire…

Alors qu’on commençait à peine à s’y habituer, voilà que ça change. Promu par les plus hautes autorités de l’état algérien, le concept de « Badissia-Novembaria » ne semble plus convenir à ces mêmes autorités. Résultat : on change encore une fois de version de l’histoire du pays et on abandonne ce concept.

Ainsi, c’est de la bouche même du président du Conseil de la Nation, Salah Goudjil, qu’une énième version de cette Histoire d’Algérie, qui change au gré du contexte politique, des humeurs du responsable ou du groupe de responsables en poste, que nous apprenions mercredi 27 octobre que le concept de «  »Badissia-Novembaria »  est un « mensonge ».

Salah Goudjil : « Quand nous disons « Badissia-Novembaria », nous sommes en train de mentir sur l’histoire. Novembre, c’est novembre. Il n’appartient à personne. Bien sur, tout le monde peut s’y identifier. Mais nous ne devons pas l’enseigner à nos enfants de cette manière Ce n’est pas la vérité »

L’historie de l’Algérie vire à la mythologie…

Avec l’historien Mohamed Lamine Belghit qui nous révélait en 2018 que « Abande Ramdane et Krim Belkacem étaient des collaborateurs de la France », et que « c’est le président Égyptien, Djamel Abdenasser qui a donné l’ordre du déclenchement de la guerre d’Algérie » et celle de la députée et cheffe de parti politique Naima Salhi qui de son côté révélait dans une vidéo en 2019, que « Djamila Bouhired est un produit de la France », l’histoire de l’Algérie devient de plus en plus complexe. D’autant que ces deux personnalités publiques n’ont jamais été démenties par quelques instances que ce soit. Il ne manque plus que les nymphes et le minotaure pour faire de cette histoire de la guerre d’Algérie une mythologie avec son Olympe, ses dieux et ses nymphes…

Pour éviter tout équivoque et préserver la crédibilité et le sérieux du site, Ma Revue De Presse DZ, annonce qu’elle n’abordera plus aucun sujet traitant de l’histoire de la guerre d’Algérie.

Mouna Bekkis, Le 29 octobre 2021

Mohamed Bleghit : « Abane Ramdane était un Traître”

Mohamed Belghit : « C’est Djamal Abdenasser qui a déclenché la Guerre d’Algérie !”

“Naima Salhi : « Djamila Bouhired, une création française”

ENTV : Bouregaa « était un usurpateur et un corrompu”


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :