4 millions de Touristes pour le Maroc, L’Algérie pas plus de… 3000 !

Si la conception du Tourisme en Algérie se résume au tourisme local, le Maroc lui donne une tout autre définition. En effet, c’est en devises fortes que ce pays approche ce secteur hautement stratégique économiquement. Et les chiffres relayés par le site ObservAlgérie, dans son édition du 6 septembre, sont des plus éloquents. En effet selon cette source, après deux ans de disette en raison de la crise sanitaire, la destination Maroc a retrouvé cette année tout son attrait touristique, avec un retour en masse des touristes étrangers et des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Ainsi, entre mai et juillet 2022, le Maroc a dépassé les 4 millions d’arrivées, soit une hausse de 1 % par rapport à la même période de 2019, selon les chiffres publiés par le ministère marocain du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire. Soit sur une moyenne de 500 € par touriste, pas moins de 2 milliards d’Euros de recette.

“Avec 3000 touristes par an, l’Algérie dernier dans tout le pourtour méditerranéen”

Dans une intervention sur Radio M, courant du mois d’août, l’expert international en Tourisme, Saïd Boukhelifa a donné un état des lieux du secteur du Tourisme en Algérie.

Ainsi, il explique que « depuis les 30 dernières années, l’Algérie n’a reçu en moyenne que 3000 touristes par an ». Un chiffre qui fait de l’Algérie « le dernier pays en terme de Tourisme sur tout le pourtour de la méditerranée ».

Incompétence conjuguée à une société noyée dans la religiosité…

Un littoral de plus de 1 600 kilomètres, une cité antique (Djemila) dans les Hauts Plateaux à Sétif, un époustouflant canyon (Ghoufi) dans les Aurès, des ksours dans la Vallée du M’zab, le majestueux mont d’Assekrem à Tamanrasset, les gravures rupestres (Tassili n’Ajjer) à Djanet dans le grand sud… À première vue, l’Algérie dispose de richesses inestimables qui peuvent séduire les touristes du monde entier. Pourtant, ces derniers ne se bousculent pas pour visiter le pays.

En cause, selon les observateurs, un secteur délaissé par les politiques et gangréné par l’islamisme, la bureaucratie et la mauvaise gestion et une société noyée dans la religiosité et les interdits qui en découlent.

En mars 2022, dans une intervention sur Radio M, le journaliste Mohamed Iouanoughen soulignait que “La preuve que les autorités ne veulent pas de Tourisme est qu’ils nomment toujours des ministres islamistes”, Pour lui, « cela signifie simplement que les autorités ne veulent pas de Tourisme ».


Tourisme à Tipaza : “Ne laissez pas vos sœurs et vos femmes manger des glaces en public”


Un commentaire sur “4 millions de Touristes pour le Maroc, L’Algérie pas plus de… 3000 !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :