“En Italie, des chiens surveillent les côtes. En Algérie, des gens surveillent les mœurs d’autres gens” (Said Djabelkhir)

Sur sa page facebook l’islamologique Said Djabelkhir revient sur la bigoterie et l’inquisition qui de plus en plus s’installe dans la société algérienne. Il écrit :

Said Djabelkhir : « Les long des côtes italiennes, des chiens sont entrainés à sauver des humains de la noyade. Leurs chiens sauvent des vies. Alors que chez nous « des humains » passent leur temps à insulter, harceler et surveiller les mœurs et les intentions des gens sur les réseaux sociaux. »

Cette réflexion de l’islamologue s’inscrit dans l’actualité algérienne, où il ne se passe pas une journée sans qu’une nouvelle fetwa ne viennent énoncer un nouvelle interdit, notamment visant les femmes. La dernière en date, qui a secouer les réseaux sociaux, nous venait de la ville côtières de Tipaza. La fetwa explique que « les femmes ne doivent pas manger de glaces en publics », « pour ne pas heurter la foi des croyants », expliquent les promoteurs du texte. .

Tourisme à Tipaza : “Ne laissez pas vos sœurs et vos femmes manger des glaces en public”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :