Présidentielle France 2022 : L’Algérie accusée d’ingérence via la Mosquée de Paris et “sa consigne de vote“ !

Le 13 Avril 2022, en plein second tour de la présidentielle en France, la presse française rapportait que La Fédération nationale de la Grande Mosquée de Paris a appelé à voter pour Emanuel Macron au second tour de l’élection présidentielle. L’institution présidée par le recteur Chems-Eddine Hafiz a simplement communiqué faire « le choix des valeurs républicaines » à travers cette décision.

Une information noyée dans l’actualité d’alors, mais qui refait surface. Problème : la Grande mosquée de Paris est administrée par l’État algérien. Pour de nombreux commentateurs de la politique française : il s’agit donc d’une ingérence d’une institution algérienne et donc de l’État algérien dans les affaires internes de la France.

Un tweet d’un partisan de Marine Le Pen, qui s’est retrouvée au second tour face à Emmanuel Macron, fait déjà parler de lui et les commentateurs affiliés au parti « Rassemblement Nationale » appellent leur présidente à se manifester.

Rappelons que jeudi 26 mai, le ministre algérien des Affaires religieuses et des Waqfs, Youcef Belmehdi, a révélé que « l’État algérien a attribué 315 milliards de dinars à la Grande mosquée de Paris ». Soit prés de 2 milliards d’Euros ! »

L’Algérie a attribué 2 Milliards d’Euros pour… la Grande mosquée de Paris !


Un commentaire sur “Présidentielle France 2022 : L’Algérie accusée d’ingérence via la Mosquée de Paris et “sa consigne de vote“ !

Ajouter un commentaire

  1. Militant LREM et suite à l’appel de la mosquée de Paris ,je n’ai pas voté……………..Macron ! Si ,je votais Macron,in fine ,je validais l’appel des apostats ; Niet

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :