Affaire de drogue au ministère de la Communication : Belhimer fait tomber Belhimer

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a procédé, jeudi 11 novembre 2021, à un remaniement ministériel partiel qui a touché trois ministères.

Parmi les limogés : le ministre de la Communication, Amar Belhimer.

De nombreux observateurs n’ont pas manqué de faire le lien entre ce limogeage et le scandale impliquant son fils B. Belhimer. Ce dernier est, en effet, impliqué avec le chauffeur du ministère de la Communication (un parent de la famille du ministre), ainsi que cinq autres accusés, originaires d’Alger et d’Oran, dans un trafic de drogue dont le procès doit se tenir le 28 novembre prochain.

Affaire de drogues au ministère de la Communication

Affaire de drogues au ministère de la Communication

Remaniement

Ainsi, le communiqué de la présidence indique que ce remaniement ministériel partiel a touché trois ministères. Ont ainsi été nommés :

  • Mohamed Abdelhafid Henni, ministre de l’Agriculture et du Développement rural en remplacement de Abdelhamid Hemdani.
  • Mohamed Bouslimani, ministre de la Communication, en remplacement de Ammar Belhimer.
  • Youcef Cherfa, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, en remplacement de Abderrahmane Lahfaya.

“C’est à cause de l’affaire George Washington”: L’autre explication du limogeage de Belhimer…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :