Plusieurs associations à Naama appellent à supprimer Tamazight : “Appel à la régionalisation du Système Scolaire”

Des voix s’élèvent à Naama (ouest d’Algérie), pour réclamer la suppression de la langue Amazighe des programmes scolaires.

Ainsi, quatre associations activant dans la wilaya de Naama ont signé un appel adressé au directeur du CEM d’Omar Ben Abdelaziz de la commune de Sfissifa dans la wilaya de Naâma pour lui demander de dispenser les élèves de cette matière et d’assujettir l’apprentissage de cette langue à l’accord des parents. Ils estiment que cette matière « influence négativement les moyennes des élèves du CEM », ajoutant que « la plupart des élèves du CEM en question n’ont pas étudié cette matière au primaire ».

Selon le site BuzzWebNet qui rapporte cette information dans son édition d’hier samedi 16 octobre, les associations signataires sont : l’Association nationale pour la défense des droits de l’homme, l’Association du quartier la Concorde, l’Union générale de la société civile algérienne et l’Association le centre de l’artisanat.

Appel à la régionalisation du Système Scolaire…

Pour de nombreux observateurs, l’argument de ces associations sont tout à fait valables, tant « la langue Amazigh ne concerne pas forcément tout le peuple algérien ». Et que l' »imposer aux populations non-Amazigh est non seulement improductif, mais perturbe le parcours scolaire de nombreux élèves non-concernés par cette langue ». Pour ces mêmes observateurs, une véritable réforme à entreprendre serait de « régionaliser le système scolaire. Ce qui donnerait du pouvoir aux régions pour  décider du type de système scolaire le mieux adapter à leur population. »


La rédaction vous conseille :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :