Vers la faillite du CPA : Boudieb, l’incroyable PDG auteur d’un trou de 40.000 Milliards !

Sans doute une première mondiale ! Le PDG de la banque Crédit Populaire d’Algérie (CPA), placé dimanche 17 juin,  en détention préventive par le juge d’instruction, près le tribunal de Sidi M’hamed à Alger, dans le cadre de l’affaire Sovac, a provoqué un trou financier de prés de 400 milliards de DA, soit 40.000 milliards de centimes !

Omar Boudieb qui était Pdg de cette banque étatique durant 3 années aura commis un des plus grands crimes économiques jamais enregistrés dans les annales bancaires. Il avait été limogé en juin 2018, suite à son implication dans l’affaire « Kamel le Boucher », mais des expertises effectuées sur son passage à la tête de cet établissement financier font ressortir qu’il l’a tout simplement saigné, ruiné et mis à genou !  

Qualifié d’incompétent et corrompu, ce que révèle le site Algérie Tout à l’heure, dans son édition de lundi 18 juin est tout simplement incroyable.

Selon ce site, plusieurs expertises démontrent que le quator de l’oligarchie incarcéré à la prison d’El Harrach, à savoir les Tahkout, Haddad, Kouninef et Oulmi ont pu faire sortir grâce à ce responsable la bagatelle somme de 40000 milliards de centimes de crédits auprès du CPA. Ainsi rien que pour le Pdg du Groupe Sovac, Mourad Oulmi, Omar Boudieb a accordé des crédits à hauteur de 3700 milliards de centimes. Le Pdg de Sovac a d’ailleurs été placé en détention le même jour.

L’hémorragie est telle que les experts n’excluent pas  « une éventuelle banqueroute de cette banque publique ».


Sur le même thème


Affaire Cocaïne : Le PDG du CPA limogé… Omar Boudieb, le banquier du Boucher !

11 commentaires sur “Vers la faillite du CPA : Boudieb, l’incroyable PDG auteur d’un trou de 40.000 Milliards !

Ajouter un commentaire

  1. Il est inutile de donner vos chiffres en centimes cela ne sert à rien…laissez vos chiffres en dinars…maintenant ce que vous rapportez et du c’est vrai, c’est effarant et terrible, d’autant que l’on apprend aussi la mise en mandat de dépôt du PDG de la bna….!!!

    1. Sincèrement c est trop tard afin de tout récupérer ce qui est perdu mais à condition de tous changer et de ne laissé personne de cette ancienne magouille laissé nous seule vous entendez nous tracerons notre futur seule.

  2. Les dégâts du système Bouteflica sont incommensurables.Plus que les dilapidations des ressources du pays,c’est les fondements de l’Etat qui ont été détruits par un pouvoir autiste,véreux et anti national.quia fonde’ sa puissssance sur l’utilisation darrivistes aussi cupides qu’incompetents!La campagne mains propres en cours doit aller jusqu’au bout et ne doit pas être une comédie pour amuser le peuple.Pour commencer,il est urgent de prendre les mesures qui s’imposent pour saisir, ne serait ce qu,une partie des biens et richesses volées a l’Etat.

  3. Cest horrible, cest stupéfiant, comment le peuple algérien à pu ce laisser aussi anesthésie,durant tant d’années son réagir??
    Les coupables sont bien sur les gens du gouvernements,corrempu, maïs tout le peuple algérien aussi à acceptée l’inacceptable sans réagir
    Tous coupable, selon les degrés de corruption

  4. pourquoi parler de banqueroute c est ce que veut nous faire avaler gaid et ses amis boutef il suffit de nationaliser les entreprises de ces oligarques qui ont eu acces a tous ces credits farramineux sont valeur ajoutee au pays mais comme ce meme gaid qui tient les renes est implique jusqu au coup avec ses fils et ses acolytes emiratis ils essayent de trouver des faux fuyants por blanchir leurs vols

    1. C’est toute l’économie nationale qui est concernée par la banqueroute. Il faut comprendre le mécanisme de désignation des pdg des banques pour comprendre ce gouffre financier. A un passé trés récent, ces pdg n’étaient que de simples directeurs régionaux et c’est grâce à ses oligarques qu’ils sont devenus pdg. C’est tout simplement le retour d’ascenceur au détriment de la nation.

  5. Et, dire que l’on le prenait pour une lumière à la BNA. Elle lui a même financé un diplôme MBA, sur le dos de la BNA. Il aurait dû rester à Oran. Alger ne lui a pas porté bonheur. Lui qui traitait les autres travailleurs intégres de corrompus et les enfants de travailleurs de la BNA de voyous.

  6. A quand le tour de la BADR-Bank ? cette bande de crétins bloque depuis 9 mois un malheureux virement de 1.500 $ fait par mon fils du Canada. M’aurait-on volé ?

    1. Votre argent doit être tombé dans un trou de plusieurs milliers de milliards de dinars. Demandez à votre fils de ne plus envoyer de l’argent en Algérie. Il y a des trous dans toutes les banques.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :