Cours des Devises et du Pétrole du 5 janvier 2023

Taux de change du 5 janvier 2023

Square Port Said 

Pour ce jeudi 5 janvier 2023, au niveau du marché noir des devises du square Port-Saïd, l’Euro s’échange à l’achat contre 217 dinars et 219 dinars à la vente. Le Dollar, pour sa part, s’échange à l’achat contre 204 dinars et 206 dinars à la vente.

Cours officiel 

Au niveau du marché officiel, l’Euro s’échange contre 145.24 DA à l’achat et 145.31 DA à la vente. Le dollar américain, de son côté, s’échange contre 137.11 DA à l’achat et 137.12 DA à la vente.

Taux de change / Euro – Dollar

Ce jeudi, 1 euro s’échange contre 1 dollar.

– Marché du Pétrole –

Cours du Brent 

Les cours du pétrole étaient en baisse hier mercredi. A la clôture, le Brent a perdu  5.18% à 77.84$.

Ce jeudi à la mi-journée, le Brent a gagné 1.14% à 78.73$.

L’actualité du Marché Financier 

Le pétrole au plus bas depuis près d’un mois, la demande menace de fléchir

Les cours du pétrole ont de nouveau brutalement reculé mercredi, tombant à un plus bas depuis près d’un mois, plusieurs facteurs annonçant un affaiblissement de la demande, notamment la flambée du Covid en Chine et des températures anormalement élevées en Europe et aux Etats-Unis.

Le prix du baril de Brent pour livraison en mars a perdu 5,18%, pour clôturer à 77,84 dollars. Quant au baril de WTI, pour livraison en février, il a abandonné 5,31%, à 72,84 dollars.

Les deux variétés de référence du marché ont ainsi terminé à leur plus bas niveau en clôture depuis près d’un mois. Les prix atteints début décembre étaient les plus faibles depuis décembre 2021.

« Le pétrole n’arrive pas à se relever avec une si faible demande« , a commenté Eli Rubin, d’EBW Analytics Group.

« Le raz-de-marée du Covid en Chine pèse sur les prévisions« , a d’abord mis en avant l’analyste.

Contraction de l’activité

Dans le même temps, de nombreux indicateurs ont mis en évidence, ces derniers jours, une contraction de l’activité en Allemagne, Espagne, en France et aux États-Unis, entre autres.

Dans ce contexte, « il est difficile de croire à un marché (du pétrole) en hausse« , explique Eli Rubin.

La publication, mercredi, du compte-rendu du la dernière réunion de la banque centrale américaine (Fed) a achevé de déprimer les cours, car elle a confirmé que les membres de la Réserve fédérale projetaient de continuer à relever les taux cette année.

Les banquiers centraux estiment, dans l’ensemble, approprié de poursuivre le resserrement monétaire, quitte à affaiblir l’économie américaine, plutôt que de risquer d’échouer à juguler l’inflation.

« Les avertissements quant aux effets de hausses de taux agressives sur l’économie américaine agitent de nouveau les courtiers et les prix du pétrole poursuivent leur descente« , a relevé Susannah Streeter, d’Hargreaves Lansdown.

Les prix de l’énergie en général pâtissent également des températures anormalement élevées pour la saison en Europe et aux États-Unis.

Ce phénomène met particulièrement sous pression les prix du gaz naturel.

Mercredi, le contrat de référence européen, le TTF néerlandais, est tombé à 64 euros le mégawattheure (MWh), une première depuis novembre 2021.

Ma Revue De Presse DZ avec AFP


Cours des Devises et du Pétrole du 4 janvier 2023


2 commentaires sur “Cours des Devises et du Pétrole du 5 janvier 2023

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :