“L’arabe est sortie des sciences et ne sert qu’à la poésie et dérivés”: Zeghiléche provoque l’ire des arabophiles algériens…

Sur sa page facebook, le journaliste et homme politique Abdelkrim Zeghiléche a posté une publication qui provoque l’ire des arabophiles algériens.

Il écrit :

Abdelkrim Zeghileche : « la langue arabe a pris beaucoup de retard. Elle est sortie des sciences et de la recherche scientifique et même de l’économie. Il ne lui reste que la poésie et ses dérivés.

C’est là la vérité et la réalité. Et tu peux interpréter mes propos comme tu veux. Moi, je ne mens pas à mon fils et je ne joue pas avec son avenir ».

« Les propos du journaliste vont en droite ligne des observations faites sur cette langue arabe confiée à des religieux et interdite durant de long siècles aux spécialistes, comme les académiciens, linguistes ou autres grammairiens, commente l’auteur et journaliste Mouna Bekkis. « Ce qui explique, dit-elle encore, que « cette langue n’a pas évolué et est restée figée dans une période lointaine de l’histoire. »

“Langue arabe, le cursus des médiocres au BAC !” (Amin Zaoui)


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :