Flambée des prix des fournitures scolaires : Himayatec accuse Rezig !

La rentrée scolaire 2022-2023 en Algérie est marquée par une incroyable flambée des prix des fournitures scolaires comme les cahiers qui coûtent parfois deux fois plus cher que l’année passée.

Et comme souvent c’est le manque d’anticipation et la lenteur des autorités qui est pointé du doigt.

Ainsi, selon ce que rapporte le site TSA, dans son édition de ce mardi 13 septembre, le porte-parole de l’Association de protection des consommateurs Himayatec, Sofiane Louassa, n’a pas manqué d’évoquer deux facteurs internes qui ont favorisé cette flambée. Ainsi, si la faiblesse de la production nationale n’est plus à démontrer, la lenteur des services du secteur du Commerce ont grandement favorisé cette saignée que subissent particulièrement les faibles revenus. Pour lui, le facteur premier est « le retard dans l’octroi des licences d’importation des fournitures scolaires ».

En effet, un acteur explique à Ma Revue De Presse DZ que « ce retard a considérablement réduit le temps de prospections et des négociations des importateurs. Tenus par la date de la reprise des cours et sous pression de la concurrence, ils achètent chers et finissent par vendre cher ».

100 à 150 % d’augmentation

Selon le site TSA, les augmentation des prix des fournitures scolaires constaté sur le marché sont de l’ordre de 100 % voire de 150 %.  Le cahier de 32 pages qui  coûtait l’année dernière 18 DA est vendu à 28 DA, le prix d’un cahier de 96 pages a bondi de 32 DA à 80 DA. La hausse des prix touche tous les articles scolaires, selon des déclarations de libraires.

Une trousse coûte 650 DA alors que le prix moyen d’un cartable est de 3 000 DA.

Rappelons enfin qu’outre les facteurs internes, des facteurs internationaux sont aussi à prendre en compte. Ainsi, après deux années de pandémie de Covid durant lesquelles le commerce mondial a connu un coup d’arrêt, les coûts de transport ont bondi. Le second aspect est lié à l’augmentation du prix des matières premières notamment la pâte à papier.


“Dès qu’il s’occupe d’un produit, il disparaît !” : Farah se paye Rezig !


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :