“Citez-moi un seul hôpital laissé par les Ottomans en Algérie”: Zemmour en rajoute une couche ! (Vidéo)

Après avoir fait passé son message aux autorités algériennes, le président français, Emmanuel Macron a tempéré ses propos et appelé à l’ «apaisement ».

La polémique ne s’estompe pas pour autant, puisque l’écrivain, polémiste et « sans doute », candidat à la présidentielle française Eric Zemmour continue de surfer sur la vague. Mercredi 7 octobre, il en rajoutait une couche lors d’une intervention télévisée sur la chaîne CNews.

Accords migratoires franco-algériens : la tentation de l’annulation

Outre Zemmour, l’affaire divise également au sein du gouvernement français, entre partisans d’une trêve avec l’Algérie et ceux qui veulent aller encore plus dans le bras de fer, rapporte, jeudi soir, le journal Le Parisien.

Les partisans de la ligne dure avec l’Algérie au sein du gouvernement français poussent ni plus ni moins à revoir les accords migratoires entre les deux pays, affirme Le Parisien qui cite des sources au sein de l’exécutif français.

La convention franco-algérienne de 1968 offre, en effet, de nombreux avantages aux Algériens qui souhaitent s’établir en France et obtenir un titre de séjour.

Même si une grande partie de ces avantages a été remise en cause ces dernières années ou n’est pas appliquée, les accords franco-algériens sur l’immigration suscitent régulièrement des critiques, notamment chez les partisans de l’extrême-droite. Elle a également été critiquée par Nicolas Sarkozy, qui a cherché en vain à la faire réviser.

Pour certains proches du président Macron, partisans de la méthode, la tension actuelle avec l’Algérie pourrait être mise à profit pour annuler ces accords, selon Le Parisien. Ils mettent en avant un souci d’égalité avec les autres pays du Maghreb.

La semaine dernière, le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin a demandé aux préfets d’expulser les étrangers présentant un trouble à l’ordre public, « sans tenir compte — a insisté le ministre — sur le fait de savoir s’ils bénéficient ou non de l’accord de 1968 », explique Le Parisien.


Les livres de Zemmour interdits en Algérie… Un éditeur le confirme !


Un commentaire sur ““Citez-moi un seul hôpital laissé par les Ottomans en Algérie”: Zemmour en rajoute une couche ! (Vidéo)

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :