Alors qu’il avait gardé le silence contre Belghit, le Ministère des Moudjahidine poursuit Ait Hamouda !

2018, l’historien islamiste Mohamed Lamine Belghit, sans fournir la moindre preuve, accusait de « traitre » Abane Ramdane, lors du « Colloque international islamique qui s’est tenu à Alger du 27 décembre 2017 au 1 janvier 2018 ». Malgré les graves diffamations et insultes portés contre l’architecte de la révolution algérienne, sans fournir la moindre preuve, aucune réaction n’avait été enregistrée de la part du  Ministère des moudjahidine.

Ce lundi 21 juin, ce même ministère annonce s’être constitué partie civile dans le procès intenté par la riche famille de l’Émir Abdelkader contre le fils du colonel Amirouche, Noredine Ait Hamouda. Ce dernier avait, rappelons-le, documents à l’appui, indiqué jeudi dernier, sur la chaine de télévision El Hayat TV, que l’Histoire démontre que l’Émir Abdelkader a offert l’Algérie à la France.

Ainsi, ce ministère écrit dans son communiqué qu’il se constituera ‘partie civile dans les procès intentés à ceux qui ont porté atteinte aux symboles de la Nation », « des hommes et femmes de la résistance populaire, du mouvement national ou de la révolution du 1er novembre 1954″. Le communiqué dont le contenu est rapporté par le site TSA « ne cite pas Noureddine Aït Hamouda ». (A comprendre les symboles non-kabyles, NDLR)

Quand l’historien « arabe » Mohamed Lamine Belghit traitait le Kabyle Abane Ramdane de « traitre »

La genèse :

Explosive révélation (I) : Ait Hamouda lit la lettre de l’Émir Abdlekader destinée à Bismarck (Vidéo)



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :