Cours des Devises et du Pétrole du 20 décembre 2022

Taux de change du 20 décembre 2022

Square Port Said 

Pour ce mardi 20 décembre 2022, au niveau du marché noir des devises du square Port-Saïd, l’Euro s’échange à l’achat contre 216 dinars et 218 dinars à la vente. Le Dollar, pour sa part, s’échange à l’achat contre 205 dinars et 207 dinars à la vente.

Cours officiel 

Au niveau du marché officiel, l’Euro s’échange contre 145.70 DA à l’achat et 145.74 DA à la vente. Le dollar américain, de son côté, s’échange contre 137.39 DA à l’achat et 137.40 DA à la vente.

Taux de change / Euro – Dollar

Ce mardi, 1 euro s’échange contre 1 dollar.

– Marché du Pétrole –

Cours du Brent 

Les cours du pétrole étaient en baisse, hier lundi. A la clôture le Brent a gagné 0.96% à 79.80 $.

Ce mardi à la mi-journée, le Brent a augmenté de 0.28% à 80.02 $.

 L’actualité du Marché Financier 

Le pétrole se reprend, aidé par les rachats américains et une demande qui resiste

Les cours du pétrole ont rebondi lundi, soutenus par la décision du gouvernement américain de racheter de l’or noir pour reconstituer ses réserves, ainsi que par des manifestations de résistance de la demande.

Le prix du baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison en février, a gagné 0,96%, pour clôturer à 79,80 dollars. Quant aux baril de West Texas Intermediate (WTI) américain, pour livraison en janvier, il a lui pris 1,21%, à 75,19 dollars.

L’effet SPR

Pour Phil Flynn, de Price Futures Group, la décision, annoncé vendredi, des Etats-Unis de commencer à augmenter de nouveau leurs réserves dites stratégiques (SPR) « a offert un plancher » aux cours.

Depuis début septembre 2021, le gouvernement du président Joe Biden a puisé 239 millions dans les SPR, soit près de 40% du total (38,4%), pour tenter de soulager les cours du brut mais aussi les prix de l’essence.

Les réserves stratégiques se situent actuellement à leur plus bas niveau depuis janvier 1984.

Le premier appel d’offres porte sur trois millions de barils.

Pour Phil Flynn, malgré la crainte d’un ralentissement économique, certains indicateurs témoignent d’une demande toujours robuste.

Il a notamment mentionné les chiffres publiés lundi par le cabinet JODI, qui ont montré que la demande mondiale restait sensiblement supérieure à son niveau de l’an dernier.

La Chine, l’autre facteur

L’analyste voit aussi dans la perspective d’une accélération de l’économie chinoise des éléments de soutien aux prix.

Mais, pour Edward Moya, d’Oanda, les signaux provenant de Chine sont encore « mitigés« .

L’Institut de données de santé et d’évaluation (IHME), organisation américaine, prévoit que le Covid-19 pourrait faire près de 300.000 morts en Chine d’ici fin mars prochain, du fait de l’assouplissement des mesures sanitaires.

Gaz et fioul

Par ailleurs, l’or noir bénéficiait de l’arrivée d’un front froid qui va envahir une bonne moitié nord des Etats-Unis cette semaine et faire chuter la température au-delà de -20°C dans de nombreuses régions.

Le phénomène devrait notamment faire augmenter la demande de fioul domestique.

Sur le marché du gaz naturel, le contrat de référence européen, le TTF néerlandais, reculait de près de 8% lundi, à 106,60 euros le mégawattheure.

Il se situe très loin du plafond fixé à 180 euros par les Etats membres de l’Union européenne, qui se sont entendus lundi sur un mécanisme visant à contenir les prix du gaz en période de tension.

Ma Revue De Presse DZ avec AFP


Cours des Devises et du Pétrole du 19 décembre 2022


Un commentaire sur “Cours des Devises et du Pétrole du 20 décembre 2022

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :