Abdelkafy a-t-il perçu 1.3 million € pour 12 conférences ? Découvrez son classement Forbes…

Plusieurs pages facebook font état, ces derniers jours, du montant qu’aurait perçu le prédicateur Égyptien Omar Abdelkafy invité officiel de l’État Algérien et qui a commencé son cycle de conférences à travers plusieurs mosquées et universités du pays. Ainsi, certaines pages évoquent la coquette somme de 1.3 million d’euros pour 12 conférences. Soit prés de 108.000 euros pour chaque conférence. Sur la page « Ni islamiste, Ni militaire », on peut retrouver cette publication parue le 12 juin :

Un montant exorbitant, qui se rapproche toutefois du montant révélé par les internautes marocains lors du passage de ce cheikh dans leurs pays en 2019, où ce proche du mouvement « frères musulmans » a tenu plusieurs conférences, malgré la levée de bouclier d’intellectuels, d’acteurs de la société civile et même de certains politiciens.

Difficile d’estimer le cachet de ce type de business tant, la couverture religieuse, rend tabou tout évocation d’argent.

Arabie Saoudite 2010 : Le scandale des gros salaires des prédicateurs

Un article paru en 2010 dans Le Courier International faisait état d’une révélation portant sur les salaires de ces prédicateurs et chouyoukh qui ont su titrer profit de la technologie numérique. Ainsi, sur le modèle des prédicateurs américain, ils ont investi la télévision satellite puis les réseaux sociaux pour s’imposer et partant créer leurs modèles économiques.

Ainsi, citant le quotidien saoudien Al-Riyadh, Le Courier international rapportait dans son édition du 26 juillet 2010 qu’un scandale avait éclaté en Arabie saoudite suite à « la révélation des trop gros salaires » que percevaient de nombreux prédicateurs.  Ainsi, selon cette source, au courant du mois de juillet 2010,  « plusieurs conférences prévues dans le cadre des activités d’été à Abha, dans le sud-ouest du royaume, ont dû être annulées pour cause d’immodération financière ». Le quotidien évoque, indigné 60 000 riyals pour deux heures !”, soit plus de 12 000 euros exigés par un prédicateur vedette.

Les organisateurs ont en revanche maintenu celle d’un autre intervenant, payé 4 000 euros après d‘ “âpres négociations”.

Omar Abdelkafy 200.000 euros de revenus annuels selon Forbes

Il y a deux ans, le magazine Forbes avait établi la liste des plus riches de ces oulémas rompus au marché de la communication. C’était le téléprédicateur égyptien Amr Khaled qui était arrivé en tête, avec des revenus annuels de 2 millions d’euros, suivi du Koweïtien Tariq Suwaidan, avec 700 000 euros, le Saoudien Ayed Al-Garni, avec 380 000 euros, et un autre Égyptien, Omar Abdelkafi, avec environ 200 000 euros.

Salman Al-Awda, un ancien opposant salafiste saoudien, aujourd’hui rentré dans le rang, était arrivé quatrième, avec 180 000 euros.



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :