La Tunisie renoue avec sa Berbérité : L’ombre d’Hannibal Barca…

Une véritable révolution est en cours en Tunisie. Ainsi, depuis les cinq dernières années, les tunisiens se réapproprient petit à petit leur identité Amazigh (Berbère). Une culture et une identité opprimées par le régime arabo-islamiste imposé par, notamment l’ex-président Benali. Mais également Bourguiba avant-lui qui, selon un membre de l’association Tunisienne de la Culture Amazigh, « de par le conflit qui le liait à son premier rival, Salah Benyoucef, un berbère de Djerba, Bourguiba a opprimé cette culture et cette identité, y voyant un danger pour son pouvoir »..

Selon Mohamed Taieb, membre de cette même association,, il « s’agit véritablement d' »une révolution dans la société tunisienne. C’est une véritable découverte pour les tunisiens. Tu sens que les gens sont attachés à leur identité. Comme s’ils étaient dans un coma ».

Ons Jabeur, le sang d’Hannibal Barca !

Un détournement d’image, suivi d’une légende : « la Tunisie qui résiste et qui ne lâche pas » fait actuellement le tour des réseaux sociaux et enregistre des milliers de partages. Selon l’internaute, Hind Barca, auteur de ce montage : « c’est un appel à la championne pour renouer avec son identité millénaire. Ons est la digne héritière du Général Hannibal Barca, l’homme qui terrifia Rome ! ».

Il s’agit de la Tenniswoman, Ons Djaber, une véritable icône et modèle pour tous les tunisiens, mais surtout les tunisiennes. L’ajout sur son maillot de « l’emblème des hommes libres » suscite admiration et une lueur d’espoir de tous ceux qui rêvent de se réapproprier leur identité millénaire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après avoir remporté le tournoi de Roland-Garros 2011 en simple junior, Ons Jabeur n’a cessé de s’illustrer sur les courts les plus prestigieux. Sur le circuit WTA, elle remporte deux tournois en simple et atteint cinq finales. Son meilleur résultat en Grand Chelem est un quart de finale à l’Open d’Australie et à Wimbledon. Le 7 mai 2022, elle remporte le tournoi de Madrid, devenant ainsi la première joueuse Nord africaine et de la région Mena à remporter un tournoi WTA 1000. Elle est actuellement à la 6ème place du classement WTA.

Bachir Derrais témoigne

Sur sa page facebook, le cinéaste algérien, Bachir Derrais publie une vidéo et écrit :

« Lorsque je tournais un film en Tunisie, j’étais surpris de surprendre un technicien Tunisien parler le kabyle avec certains de mes techniciens. Je ne savais pas qu’une partie de la Tunisie a sauvegardé intacte son identité Amazigh.

Depuis le départ du dictateur Benali, les jeunes tunisiens affirment de plus en plus avec fierté leur identité berbère comme cette chanteuse et beaucoup d’autres.

Et d’ailleurs, je ne vois pas une chaîne algérienne accepter de diffuser une émission avec l’emblème Amazighe en décor comme cette télé tunisienne. »

Hannibal Barca, l’homme qui terrifia Rome !


Au commencement étaient les Berbères ! Par Amin Zaoui

Un commentaire sur “La Tunisie renoue avec sa Berbérité : L’ombre d’Hannibal Barca…

Ajouter un commentaire

  1. L’Algerie est une fabrication des bureaux arabes de la colonisation françaises. Elle est grande par sa superficie et petite par ses idées. C’est l’inverse de la Tunisie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :