Un algérien de Londres répond à El Khabar : Comparatif entre le pouvoir d’achat à Londres et en Algérie (Vidéo)

Le 15 septembre 2023, dans un incroyable article, le quotidien algérien El Khabar, relativisait la flambée des prix des produits de large consommation et qui prive l’écrasante majorité de la population d’accéder, notamment, aux produits alimentaires de base.

En en effet, afin d’écarter toute responsabilité de l’Etat dans ses choix économiques, notamment l’interdiction de l’importation qui a créé la rareté et partant une flambée des prix jamais enregistrée en Algérie, ce quotidien, dans son article en « UNE » intitulé « Crise alimentaire, inflation et flambée des prix frappent à la porte de l’Europe » affirme que l’Algérie est loin d’être le seul pays qui enregistre des flambées de prix des produits alimentaires de base.

« On ne peut isoler la situation de l’Algérie de celle qui prévaut au niveau internationale, que ce soit économiquement, socialement, ou politiquement. La situation de l’Algérie est similaire à la situation de nombreux pays, même parmi les plus développés. Car même ces pays industrialisés vivent au rythme de la flambée des prix des produits de consommation », peut-on lire dans l’article, s’appuyant sur des chiffres bruts sans la moindre explication.

Afin d’éviter une guerre de chiffres, le jeune influenceur algérien vivant à Londres, Amin, Salamna, a tenu à répondre aux affirmations de ce quotidien en allant au plus simple. Il a, ainsi, entrepris de répondre aux affirmations de ce quotidien en répondant à une simple question : Que peut-on acheter à Londres avec ce que gagne un salarié au minima en 1 heure?

Se dirigeant vers un supermarché, cet internaute témoigne :

« Je vais me rendre dans un LIDL à Londres Nous allons voir ce que tu peux acheter ici en 2023 avec ce que perçoit au minima un salarié en 1 heure de travail.

J’avais fais la même vidéo l’année dernière et un salarié à Londres était payé 9.5 p par heure. Pour cette année, le minima perçu par un travailleur par heure est de 10. 42 p. Avec l’augmentation des produits, les salaires ont également été augmentés ».

Ainsi, au total pour le minimum perçu par un travailleur à Londres, ce jeunes algérien aura acheté :

  • 1 L d’huile,
  • 2.5 kg de pomme de terre,
  • 6 œufs,
  • 4 bananes,
  • Un paquet de spaghettis,
  • 1 kg de sucre,
  • Une bouteille de jus d’orange,
  • 1.5 litre de lait,
  • 1 kg de farine,
  • Un pain.

Ainsi, le quotidien El Khabar saura que le Caddie de ce jeune algérien à Londres lui a coûté 1 heure de travail au SMIG. Ce même Caddie en Algérie au SMIG (20.000 da), revient à 2 jours de travail.


Scandale du Youtouveur français “épaté” par les prix abordables en Algérie : TSA lynché par les internautes !  


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :