“Messieurs, Lisez-nous d’abord et ensuite insultez-nous !” (Amin Zaoui)

En Algérie, les attaques, insultes autre autres joyeusetés sont le lot des intellectuels et autres intervenants dans le débat public qui s’écartent de la doxa et des vérités établies et sacralisées. Si dans les années 90, les tenants de la morale publique y allaient à la kalachnikov ou au sabre, de nos jours c’est à coup de dénigrements, insultes et menaces qu’ils opèrent, en attendant des jours meilleurs.

La plainte déposée en 2021 par un enseignant universitaire de Sidi Belabes, joint par sept avocats, contre l’islamologue Said Djabelkhir pour avoir critiqué la consommation d’urine de chameau en est un exemple affligeant.   

Ce sujet était, cette semaine, au menu d’une réflexion de l’auteur Amin Zaoui qui, sur sa page facebook, écrit :

Amin Zaoui : « Aux gardes du temple: Lisez-nous d’abord, et puis jugez-nous, maudissez-nous, insultez-nous, si cela vous plaît, mais, messieurs les juges d’intention, lisez nos textes avant de cracher vos venins ! »

Parmi les exemples frappants de cette virulente doxa qui a la mainmise sur la société algérienne, le cas de l’islamologue Said Djabelkhir avait alimenté l’actualité entre 2021 à 2023. Ainsi, après 2 ans de péripéties et galères judicaires, la Justice algérienne qui avait enregistré la plainte d’un enseignant universitaires de l’ouest algérien, joint par sept avocats, a prononcé la relaxe en faveur de l’islamologue. Ce dernier avait été condamné en première instance à 3 ans de prison ferme. Son crime : avoir critiqué la consommation d’urine de chameau, un breuvage fortement recommandé par le courant islamiste, du fait de son statut de boisson sacrée, selon leurs textes.

Un message clair à tout ceux qui tentent de franchir les lignes tracées par « les gardes du temple », dont parle Amin Zaoui et qui peuvent compter sur le soutien, la logistique et les finances du courant islamo-conservateur qui s’érige en maître à penser dans la société algérienne.

Relaxe pour Djabelkhir, poursuivit pour “critique contre la consommation d’urine de chameau”


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :