Algérie : Une Université qui enseigne en Français obligée de faire des examens en… Arabe !!!

La voie idéologique empruntée par l’Algérie continue à enfoncer le pays prenant des raccourcis qui le couvre de ridicule. La dernière manifestation de cette démarche, nous vient de la wilaya de Bejaia.

En effet, à l’université Abderramane Mira est sous le feu des projecteurs. Elle est sévèrement critiquée et attaquée sur les réseaux sociaux comme dans les médias arabophones pour une raison des plus surprenante.

Dispensant un enseignement en français pour le cursus informatique et communication, les sujets de doctorat de 3e cycle en sciences de l’informatique et de la communication ont été élaboré en langue française.

Une évidence  qui n’en est pas une pour les tenant de l’arabisation qui y voient « un dénigrement et une atteinte à la langue arabe » et exigent que les examens soient obligatoirement fait en langue arabe pour un cursus dispensé intégralement en français.   

Le chaine Al Anis TV accuse carrément l’université de racisme et titre son sujet : « La langue française imposée dans l’examen de doctorat à l’Université de Bejaia suscite la colère des candidats qui viennent de diverses wilayas du pays ».

Relayant l’information, l’internaute Mohamed Alouache écrit :

« Cela ne peut arriver que dans l’Algérie Nouvelle.

Une université qui dispense une cursus en français pour la spécialité communication, on lui demande des examens en langue arabe ».


“La langue arabe n’existait pas avant l’islam selon Taha Hussein” (Mohamed Nabulsi)


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :