Dissolution de la LADDH : “Quand on t’embarquera personne ne le saura, PAUVRE CON !”: Mouna Bekkis répond à ceux qui applaudissent…

La Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme (LADDH) a publié, ce vendredi 20 janvier 2023, une étrange information portant sur sa dissolution sans même qu’elle n’en soit informée.

Sur sa page facebook, la LADDH écrit :

Information.

A/S de la dissolution de la La LADDH; Encore de l’arbitraire.

Un jugement portant dissolution de la LADDH est entrain de circuler sur les réseaux sociaux alors que la LADDH n’a même pas été informée.

La LADDH découvre au même titre que l’opinion publique, qu’un procès a son encontre a eu lieu au tribunal administratif d’Alger le 29 juin 2022 suite à une plainte du ministère de l’intérieur pour sa dissolution.

La ligue porte à la connaissance de l’opinion publique, qu’elle n’a été, ni saisie, ni informée; ni de la plainte , ni du procès, ni même du jugement qui ne lui a pas été notifiée.

La ligue s’interroge pourquoi avoir caché ce jugement, pourquoi le rendre public maintenant, celà coïncide bien évidemment avec la campagne de diabolisation qui est lancée contre la ligue et ses militants.

La ligue s’étonne même du fait que le jugement est rendu public , alors que seule les parties en conflits à savoir la LADDH et le ministère de l’intérieur ont le droit de retirer le verdict, qui a rendu public le verdict.

Un communiqué de la LADDH suivra, On y reviendra.

Les commentaires…

Si de nombreux internautes n’ont pas manqué de faire part de leurs inquiétudes, d’autres se disent ravis de la dissolution de cette organisation  « copiée de l’occident » et « qui ne fait pas partie de nos valeurs ».

À ces dernier, la journaliste Mouna Bekkis y est allée d’un commentaire pour le moins salé :

Elle écrit : « Quand on t’embarquera personne ne le saura, PAUVRE CON ! »

Commentant l’information, le journaliste et homme politique Abdelkrim Zeghileche écrit sur sa page facebook :

« Le tribunal administratif, à la demande du ministère de l’intérieur, décide de dissoudre la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme LADDH » !


2 commentaires sur “Dissolution de la LADDH : “Quand on t’embarquera personne ne le saura, PAUVRE CON !”: Mouna Bekkis répond à ceux qui applaudissent…

Ajouter un commentaire

  1. La Ligue Algérienne de Défense des Droits de l’Homme défend l’intérêt du citoyen, même si La Défense des Droits de l’Homme existe en occident , c’est une très bonne chose . Pourquoi s’en priver en Algérie et ne ferait-elle part des valeurs du droit algérien, comme le soulignent certains internautes : c’est une une aberration .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :