Cours des Devises et du Pétrole du 3 janvier 2023

Taux de change du 3 janvier 2023

Square Port Said 

Pour ce mardi 3 janvier 2023, au niveau du marché noir des devises du square Port-Saïd, l’Euro s’échange à l’achat contre 217 dinars et 219 dinars à la vente. Le Dollar, pour sa part, s’échange à l’achat contre 204 dinars et 206 dinars à la vente.

Cours officiel 

Au niveau du marché officiel, l’Euro s’échange contre 145.61 DA à l’achat et 145.68 DA à la vente. Le dollar américain, de son côté, s’échange contre 137.39 DA à l’achat et 137.41 DA à la vente.

Taux de change / Euro – Dollar

Ce mardi, 1 euro s’échange contre 1 dollar.

– Marché du Pétrole –

Cours du Brent 

Les cours du pétrole étaient en baisse hier lundi. A la clôture, le Brent a perdu  0.07% à 82.32$.

Ce mardi à la mi-journée, le Brent a perdu de 1.16% à 84.91$.

L’actualité du Marché Financier 

Le pétrole recule, la situation épidémique chinoise inquiète

Les prix du pétrole reculent mardi, malgré la réouverture progressive de la Chine, le pays affrontant actuellement une importante vague de Covid-19 qui inquiète les investisseurs.

Vers 10H40 GMT, le baril de Brent pour livraison en mars, perdait 1,14%, à 84,93 dollars. Son équivalent américain, le WTI pour livraison en février, baissait, de con côté, de 1,05%, à 79,42 dollars.

Vague de Covid en Chine

La Chine subit actuellement la plus forte vague de Covid au monde, après la levée de ses restrictions sanitaires, suscitant l’inquiétude de nombreux pays. D’autant que l’abandon des dépistages à grande échelle empêche désormais de quantifier les contagions sur son territoire.

Stephen Innes, analyste chez Spi, évoque une réouverture « plus lente » de la Chine, qui tempère l’optimisme de décembre des investisseurs.

L’activité manufacturière en Chine a en effet reculé en décembre pour le cinquième mois consécutif, les foyers de cas de Covid ayant perturbé le fonctionnement des usines, selon l’indice d’activité des directeurs d’achat (PMI) publié mardi par le cabinet IHS Markit pour le groupe de médias Caixin.

Et « les dernières données du gouvernement sur le tourisme restent déprimées« , ajoute l’analyste.

« Il faudra peut-être attendre que les indicateurs économiques deviennent plus favorables en Chine » avant de voir une forte remontée des prix du brut, affirme Stephen Innes.

La Russie, l’autre facteur

Bjarne Schieldrop, analyste chez Seb, rappelle cependant que « le monde a perdu une énorme quantité d’approvisionnement en fossiles en provenance de la Russie en raison de la guerre en Ukraine« .

Or, Seb prévoit un regain de la consommation de brut et de produits pétroliers en 2023, avec « une croissance régulière de la demande dans les pays non membres de l’OCDE » et « un bond de la demande de la Chine » sur le long terme avec la réouverture du pays.

Les prix du pétrole pourraient ainsi se redresser sur l’année, et ce « malgré toute la morosité macroéconomique due à l’inflation et à la hausse des taux d’intérêt« , estime M. Schieldrop.

Ma Revue De Presse DZ avec AFP


Cours des Devises et du Pétrole du 23 décembre 2022


Un commentaire sur “Cours des Devises et du Pétrole du 3 janvier 2023

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :