Procès en Appel : Réduction de peine pour Sidi Said, Peines légères pour ses enfants

La Cour d’Alger a condamné hier mercredi en appel l’ancien SG de l’UGTA Abdelmadjid Sidi Saïd à 8 ans de prison ferme pour « corruption, incitation à l’abus de pouvoir et blanchiment d’argent ». Une réduction de la peine prononcée en première instance, donc, puisque l’ancien patron de la Centrale syndicale avait été condamné en novembre dernier à 10 ans de prison ferme.

C’est ce que rapporte les synthèses de presse ce jeudi 29 décembre, ajoutant que ses enfants Djamil et Hanafi ont également été épargnés puisqu’ils ont écopé respectivement d’un an de prison ferme et un an de prison avec sursis. Hanafi et Djamil Sidi Saïd avaient écopé e, première instance de 5 et 3 ans ferme.

La Cour a aussi confirmé le jugement de confiscation de tous les biens saisis en Algérie. A noter que la presse n’évoque pas les biens de cette famille à l’étranger, notamment en France.

Ces verdicts n’ont pas manqué d’etre qualifiés de « cléments » par les internautes qui rappellent que de jeunes facebookers sont condamnés à des peines beaucoup lus sévères. La jeune Katia Allik, une kabyle âgée d’une vingtaine d’année a été condamnée en novembre dernier à 20 ans de prison pour des publications sur sa page facebook. Des écrits considérés, par la justice algérienne comme « un acte terroriste ».

Bedoui condamné à 10 ans de prison, Katia Allik… 20 ans de prison !



Un commentaire sur “Procès en Appel : Réduction de peine pour Sidi Said, Peines légères pour ses enfants

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :