Cours des Devises et du Pétrole du 12 décembre 2022

Taux de change du 12 décembre 2022

Square Port Said 

Pour ce lundi 12 décembre 2022, au niveau du marché noir des devises du square Port-Saïd, l’Euro s’échange à l’achat contre 216 dinars et 218 dinars à la vente. Le Dollar, pour sa part, s’échange à l’achat contre 205 dinars et 207 dinars à la vente.

Cours officiel 

Au niveau du marché officiel, l’Euro s’échange contre 145.06 DA à l’achat et 145.11 DA à la vente. Le dollar américain, de son côté, s’échange contre 137.80 DA à l’achat et 137.82 DA à la vente.

Taux de change / Euro – Dollar

Ce lundi, 1 euro s’échange contre 1 dollar.

– Marché du Pétrole –

Cours du Brent 

Vers 13H10, le Brent de la mer du Nord a perdu 0.88% à 75.43 $.

 L’actualité du Marché Financier 

Le pétrole faiblit, miné par des perspectives économiques maussades

Les prix du pétrole reculaient légèrement lundi et s’approchaient de leurs plus bas de l’année, déprimés par la perspective d’une économie mondiale en berne qui diminuerait la demande d’or noir.

Vers 11H05 GMT (12H05 HEC), le baril de Brent pour livraison en février cédait 0,92%, à 75,40 dollars. Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI), pour livraison en janvier, perdait 0,84%, à 70,42 dollars.

Les deux références peinent à effacer leurs pertes qui les ont conduit vendredi à leurs plus bas depuis décembre. Soit, à 75,11 dollars pour le Brent et à 70,08 dollars pour le WTI.

Acheter des barils alors que le reste du marché évite l’or noir revient récemment à « attraper un couteau en pleine chute, un exercice douloureux« , commentent les analystes du cabinet Oilytics.

Alors que les prévisions économiques moroses se multiplient à travers le monde, les pertes du pétrole pourraient être encore plus marquées si l’approvisionnement américain n’était pas perturbé par une fuite sur l’oléoduc Keystone.

« Aucune date de reprise des opérations n’a été annoncée« , commentent les analystes de ING.

Les investisseurs prendront connaissance mardi du rapport mensuel de l’OPEP sur ses prévisions pour l’offre et la demande, suivi le lendemain par celui de l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

Le gaz ne réagit pas

Du côté du gaz, la vague de froid qui s’est abattue sur l’Europe et qui devrait doper la demande n’a pour l’instant pas fait réagir les prix.

Le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, cédait 3,75%, à 134,18 euros le mégawattheure (MWh).

Les analystes de JP Morgan estiment que « si la demande continue d’être moins forte que d’habitude et si les livraisons de gaz naturel liquide (GNL) se poursuivent, et malgré l’épisode de froid prévu pour les deux prochaines semaines, il est possible que les prix » baissent sous leur évaluation actuelle de 129 euros le mégawattheure en 2023.

« Les prix restent 6 à 7 fois plus élevés que leur moyenne historique » en raison de l’invasion russe de l’Ukraine, soulignent-ils. Ils rappellent enfin que la baisse récente des prix « n’est pas un retour à la normale« .

Ma Revue De Presse DZ avec AFP


Cours des Devises et du Pétrole du 11 décembre 2022


Un commentaire sur “Cours des Devises et du Pétrole du 12 décembre 2022

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :