Maroc 2 – Belgique 0 : Les Lions de l’Atlas pulvérisent les Diables ! (Vidéo)

Quel match du Maroc qui crée une nouvelle surprise dans cette Coupe du monde 2022. Les Lions de l’Atlas se défont de la Belgique par 2 buts à 0.

Le stade Al Thumama se situe peut-être dans la zone sud de Doha mais l’enceinte ronde aurait pu aussi bien s’élever au sud de Marrakech ou de Tanger. Les supporteurs marocains ont décidé de jouer à fond leur rôle de douzième homme, voire celui d’un treizième ou quatorzième homme.

Chaque possession de ballon belge a été huée, chaque offensive, chaque geste défensif marocain a été encouragé. Une atmosphère hostile à la Belgique d’Eden Hazard, deuxième nation mondiale au classement de la FIFA. Grâce à cette victoire, les Lions de l’Atlas s’emparent de la tête du groupe F, avec quatre points, en attendant le résultat de l’autre match entre la Croatie et le Canada.

Echauffourées à Bruxelles

En Belgique, en marge de cette victoire des incidents ont lieu dans le centre-ville de Bruxelles. Des centaines de supporters des Lions de l’Atlas se sont rassemblés dans les rues de la capitale belge pour soutenir les coéquipiers d’Hakim Ziyech. Des rassemblements marqués par des débordements, qui ont débuté avant même la fin du match. Des vidéos circulant sur les réseaux montrent des scènes tendues, avec des voitures renversées, des trotinettes brûlées et des policiers déployés.


Le Maroc veut faire connaître l’identité Amazigh au Qatar : Ahmed Assid explique le drapeau Amazigh…


4 commentaires sur “Maroc 2 – Belgique 0 : Les Lions de l’Atlas pulvérisent les Diables ! (Vidéo)

Ajouter un commentaire

  1. Le Maroc, qu’encensent d’innombrables Kabyles, et son frère ennemi l’Algérie, sont les deux faces de la même médaille, celle de la solution finale des Peuples Amazighs, à l’image (mais beaucoup plus subtile) de celle des Juifs, sinistre œuvre des architectes nazis de la mort.
    Si ces deux valets de l’arabo-islamisme ne s’entendent pas sur la question du Sahara Occidental, ils agissent avec hargne et convergence et redoublent de férocité pour éradiquer et faire disparaître les langues berbères. Le Maroc est plus pernicieux que son frère jumeau car il sait manier la manipulation pour exploiter à merveille la culture amazighe dans sa révoltante et répugnante folklorisation. Même le choix marocain de la graphie « Tifinagh » va dans ce sens: briser coûte que coûte les ailes à cette langue, vouée aux gémonies et lui ôter l’outil moderne de développement…
    Comme l’avait si bien dit Lounes Matoub: » Awwit-iyi-d Aɛrab yelhan, ad awen-d-awwiɣ adfel yeḥman. »…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :