Incroyable révélation de la Cour des comptes : Rezig bloque tout l’export !

Incroyables révélations dans le dernier rapport de la Cour des comptes. Passant au crible le fonds spécial exclusivement réservé par les autorités à la promotion des exportations, le document de la Cour des compte nous apprend que 97% de ce fonds n’a pas été utilisé !

C’est ce que rapporte le site L’expression DZ, dans son édition de ce samedi 26 novembre, qui précise que la principale raison à cette incroyable opération de sape du secteur de l’exportation « réside dans le remboursement des entreprises exportatrices ».

À titre d’exemple, la Cour des compte rapporte que sur 1059 dossiers, seuls 678 ont été traités en 2020. Ainsi, « au-delà des retards accusés dans le traitement des demandes des remboursements dus aux exportateurs, peu d’entreprises bénéficient actuellement de ce fonds ».

Pire, en plus de ces retards dans les remboursements, l’évaluation de la Cour des comptes a mis en relief « une absence totale d’un programme de la promotion des exportations ».

« Kamel Rezig, encore lui…« 

« Qui est responsable? Comment justifier tous ces retards inconcevables qui agacent au plus haut point les exportateurs? Pourquoi tous ces blocages? », s’interroge le quotidien.

La réponse c’est la même Cour des comptes qui la fournie : Le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezig.

Dans une ébauche d’explication, la Cour des comptes note, en effet, que la structure d’administration en charge de la gestion des demandes de remboursement des frais est dépourvue de moyens lui permettant de s’acquitter convenablement de ses missions. Une conclusion qui découle du fait que l’audit de la Cour des comptes a porté non seulement sur la manière avec laquelle ces fonds sont utilisés mais également sur les résultats obtenus qui sont très loin de refléter les moyens mis à disposition.

« Le ministre du Commerce chargé de la gestion de ce fonds doit fournir des réponses pour toutes les lenteurs qui ont un coût en devises sonnantes et trébuchantes », conclut le quotidien.

Ainsi, le ministre du commerce et des exportations Kamel Rezig, qui demeure obsédé par les chiffres d' »économies réalisés » dans son bilan, continue de geler toute l’économie nationale. Pour Rezig, le meilleur moyen de faire des économie et d’arrêter de travailler », commente l’auteur et journaliste Mouna Bekkis.

Tous les articles : Kamel Rezig


Exportation : 50 conteneurs de jus Tazej bloqués depuis 2 mois par la bureaucratie Rezig !


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :