2 Verdicts : Naima Salhi 6 mois de prison, Katia Allik… 20 ans de prison !

Les verdicts de la justice algérienne prononcés en fonction de l’appartenance ethnique, selon que l’accusé est Kabyle ou non, continuent de faire réagir les internautes…

Dans une publication, hier mardi 15 novembre, sur sa page facebook, l’enseignante universitaire et militante politique Mira Mokhnach, condamnée lundi dernier à 18 mois de prison, appelle à ne pas oublier les militants qui ont été lourdement condamnés par la justice algérienne. Elle cite entre autres, le jeune militante d’à peine 20 ans, Katia Allik.

Elle écrit : « N’oublions pas Katia Allik une jeune fille, la vingtaine qui n’a commis aucun crime, son seul crime c’est d’aimer sa patrie … Elle est condamnée à 20 ans par contumace ! »

20 ans pour la Kabyle !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Naima Salhi, 6 mois de prison…

Un deux poids deux mesures « raciste », relevé par les internautes quand on sait que ce mercredi 16 novembre, la même justice a condamné la femme politique, qui se dit descendante du prophète, Naima Salhi à 6 mois de prison ferme. Cette dernière, des années durant avait tenus des propos haineux et racistes envers la population Kabyle et avait appelé, du haut de son statut de parlementaire, à couper toute relation avec les Kabyles.

6 mois pour l’arabe.

TRADUCTION EN FRANÇAIS

“Ne me Kabylisez pas. Je suis arabe” : Quand Naima Salhi utilisait un enfant de M’sila pour attaquer les Kabyles !


5 commentaires sur “2 Verdicts : Naima Salhi 6 mois de prison, Katia Allik… 20 ans de prison !

Ajouter un commentaire

  1. En anegérie, tu dois être arabe, musulman et idiot ignorant pour avoir le droit à la vie, l’aliénation généralisée a gagné la justice sensée être le dernier rempart contre le racisme, mais dès que tu essaies d’être ce que tu es sensé être, c’est à dire Amazigh, kabyle tout court, on te coupe la tête, mais jusqu’à quand???? A la fin le fleuve prendra son court naturel, qui n’est autre qu’Amazigh, libre et fier, le mensonge court des années, la vérité le rattrape en un jour, que ceux qui se sentent étrangers à cette terre reprennent le chemin vers le yemen, la terre d’origine de ses aliénés mentaux, ça ne sera que justice rendue pour tout le monde, donc que les caniches rentrent dans leur niche et une bonne fois pour toute

  2. Cette pétasse n’a jamais été de M’sila , elle a juste produit un batard , dont le père de son fils est ( de passage ) .Cette ville à enfanté Mohamed Boudiaf ,Madani Ouaoua ,Lakhdar Belhadj , Brahim Brahim , Madani Medjahed etc………de valeureux combattants contre le colonialisme . .Salir la mémoire de nos chouhadas est une forfaiture , par cette égérie des temps morts pour avoir servi à foison plusieurs cavaliers du Fln post- 80 , qui se la passaient au cours de leurs séjours à l’Aletti .Connue pour avoir plusieurs hommes à la fois, au grè des circonstances et de leurs poches pleines de liquides parfois de corruptions et de détournements . Que cesse , son appartenance à M’sila

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :