Hyundai Algérie : “Comment un atelier de gonflage de pneus mercredi peut-il devenir une usine de fabrication de voitures jeudi !?” (Zeghileche)

L’annonce de la relance du montage de véhicule Hyundai suscite de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes se demandent, en effet, comment une usine que la presse et même de hauts responsable qualifiaient de « simple atelier de gonflage de pneus » est devenu aujourd’hui, après 3 ans de fermeture, une usine de montage de véhicules !

Parmi les commentateurs, le journaliste et homme politique Abdelkrim Zegileche s’interroge sur sa page facebook.

Il écrit :

Abdelkrim Zeghileche : « Comment un atelier qui gonflait des pneus mercredi peut-il devenir une usine de fabrication de voitures jeudi ? »

Rappelons que l’usine Hyundai de Tiaret a officiellement repris son activité ce jeudi 27 octobre. Le directeur général de TMC, Khaled Djaballah qui en a fait l’annonce hier mercredi affirme que « Dans un premier temps, l’usine va redémarrer avec la matière première disponible pour l’assemblage de 2344 voitures, pour une durée de trois mois à une année. La deuxième phase sera lancée en janvier prochain, les autres lignes seront ouvertes progressivement ».

Il a également indiqué que l’usine Hyundai Algérie peut produire 70.000 véhicules par an, avec ses sept lignes de montage. Aucune indication sur les prix n’a, toutefois, été communiquée.


Bedoui ordonne aux 1541 communes d’acheter les Hyundai de Tahkout !


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :