Cours des Devises et du Pétrole du 24 octobre 2022

Taux de change du 24 octobre 2022

Square Port Said 

Pour ce lundi 24 octobre 2022, au niveau du marché noir des devises du square Port-Saïd, 1 Euro s’échange à l’achat contre 215 dinars et 218 dinars à la vente. 1 Dollar, quant à lui, s’échange à l’achat contre 221 dinars et 224 dinars à la vente.

Cours officiel 

Au niveau du marché officiel, l’Euro s’échange contre 137.63 DA à l’achat et 137.70 DA à la vente. Le dollar américain, de son côté, s’échange contre 140.07 DA à l’achat et 140.08 DA à la vente.

Taux de change / Euro – Dollar

Ce lundi vers 10h58 (GMT), 1 euro s’échange contre 0.98 dollar.

– Marché du Pétrole –

Cours du Brent 

Les cours du pétrole sont en baisse. Ce lundi vers 10H56 (GMT), le Brent s’affiche à 92.25 $, en baisse de 1.44%.

 L’actualité du Marché Financier 

Au Qatar, le patron de Shell s’inquiète des risques « industriels » de la crise énergétique

L’Europe fait face à des risques « industriels » et « politiques » en raison de la crise énergétique, a averti dimanche le patron du géant des énergies britannique Shell, qui signait un nouveau projet de gaz naturel au Qatar.

Ainsi, Shell a pris une participation de 9,375% dans le projet North Field South. Ce dernier a vocation à contribuer à l’augmentation de la production de gaz naturel liquifié (GNL) du pays du Golfe dans les années à venir.

Lors de la cérémonie de signature à Doha, son PDG, Ben van Beurden, a mis en garde contre l’impact de la crise énergétique, alimentée par la guerre en Ukraine, sur le secteur industriel européen.

Le vieux continent a réduit sa consommation de manière « assez efficace, assez significative » pour faire face à la perte de 120 millions de tonnes de gaz russe par an, a-t-il déclaré.

L’Europe cherche des alternatives à court terme. Mais la solution ne consiste pas seulement à trouver de nouveaux approvisionnements, a estimé Ben van Beurden. Ce dernier quittera son poste en fin d’année.

« Beaucoup de gens parlent de baisser le thermostat ou de ne pas allumer la climatisation. Mais on se demande aussi pourquoi ne pas réduire la production d’engrais ou de certains produits pétrochimiques. Et cette rationalisation, si elle dure longtemps, devient permanente« .

« Vous pouvez dire que c’est inévitable et que, d’une certaine manière, cela entraîne un renouvellement« , a poursuivi Van Beurden. « Mais réaliser cela à cette échelle, de manière aussi brusque dans une période de défis économiques, mettra pas mal de pression sur les économies européennes et peut-être aussi sur le système politique en Europe« , a-t-il prévenu.

Shell, 2e partenaire étranger de Qatar Energy

Shell est devenu dimanche le second partenaire étranger de Qatar Energy, aux côtés du français TotalEnergies, choisi pour développer le North Field South, un projet d’extension du champ North Field, qui représente environ 10% des réserves de gaz naturel connues dans le monde.

Il a, ainsi, pris une participation de 9,375%, identique à celle du groupe français, la part totale des sociétés étrangères dans le projet ayant été fixée à 25%.

En juillet, Shell avait été choisi comme cinquième et dernier partenaire (avec TotalEnergies, ExxonMobil, ConoPhillips et Eni) pour le North Field East, un premier projet de développement du champ gazier qui s’étend sous la mer jusqu’au territoire Iranien, où les efforts de la République islamique pour l’exploiter sont entravés par les sanctions internationales.

Le Qatar est déjà l’un des principaux producteurs de gaz naturel liquéfié (GNL) au monde, avec les Etats-Unis et l’Australie, et veut augmenter sa production de plus de 60% d’ici à 2027, date de mise en service du projet North Field South.

Ma Revue De Presse DZ avec AFP


Cours des Devises et du Pétrole du 23 octobre 2022


Un commentaire sur “Cours des Devises et du Pétrole du 24 octobre 2022

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :