Le journaliste Abdou Semmar condamné à la perpétuité

Le journaliste d’investigation et propriétaire de site Algérie Part, Mohamed Abderrahmane Semmar, dit Abdou Semmar, a été condamné hier lundi 17 octobre 2022 par le tribunal de Dar El Beida à la peine capitale avec émission d’un mandat d’arrêt international.

Selon le site Radio M qui rapporte l’information, l’affaire à trait à plusieurs articles portant sur la gestion de l’entreprise pétrolière SONATRACH. Aucune indication sur le ou les articles ayant motivé ce lourd et surprenant verdict, n’a été communiquée.

Dans cette même affaire, un cadre de SONATRACH, Aouis Lamine a été condamné à 10 ans de prison, selon la même source,. Il est accusé d’être la source de Abdou Semmar et de lui avoir communiqué des informations classées « sensibles ».

Rappelons qu’en 2020, le tribunal de Bir Mourad Rais avait émis un mandat d’arrêt international contre Abdou Semmar résident actuellement en France sous le statut de réfugié politique.


Un commentaire sur “Le journaliste Abdou Semmar condamné à la perpétuité

Ajouter un commentaire

  1. Dans ce pays on condamne les journalistes à la perpétuité, pendant que les terroristes sont invités en VIP sur les plateaux TV zigoux, pourquoi ne pas promouvoir si mezreg en général des corps armés lors du prochain festival du 5 juillet???? Comme ça, la boucle sera vraiment bouclée

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :