Cours des Devises et du Pétrole du 14 octobre 2022

Taux de change du 14 octobre 2022

Square Port Said 

Pour ce vendredi 14 octobre 2022, au niveau du marché noir des devises du square Port-Saïd, 1 Euro s’échange à l’achat contre 213 dinars et 214.5 dinars à la vente. 1 Dollar, quant à lui, s’échange à l’achat contre 218 dinars et 220 dinars à la vente.

Cours officiel 

Tableau du cours officiel des devises de La Banque d’Algérie.

Taux de change / Euro – Dollar

Ce vendredi vers 08H42 (GMT), 1 euro s’échange contre 0.97 dollar.

– Marché du Pétrole –

Cours du Brent 

Les cours du pétrole etaient en hausse, hier jeudi. A la clôture, le Brent a gagné 2,27% à 94,57 $.

Ce vendredi vers 08H20 (GMT), le Brent s’affiche à 94.64 $, en hausse de 0.07%.

 L’actualité du Marché Financier 

Le pétrole grimpe entre tensions géopolitiques et baisse de certains stocks américains

Les cours du brut ont grimpé jeudi après la publication de faibles stocks américains de produits distillés, comme le gazole, tandis que la tension est montée entre l’Arabie saoudite et les États-Unis sur les coupes de production.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre a avancé de 2,27% à 94,57 dollars. Le West Texas Intermediate (WTI.) pour livraison en novembre est monté, quant à lui, de 2,10% à 89,11 dollars.

Baisse de certains stocks américains

Si les stocks américains de brut ont augmenté, ce qui aurait normalement une influence baissière sur les cours, ceux de produits distillés, notamment le gazole et le fioul de chauffage, ont nettement diminué, ce qui à l’orée de l’hiver a fait réagir le marché à la hausse.

Les réserves américaines de produits distillés ont baissé de 4,9 millions de barils, plus du double de ce qui était attendu, pour la semaine achevée le 7 octobre, selon les chiffres publiés jeudi par l’Agence américaine d’information sur l’énergie (EIA).

Ces réserves de carburants et de fioul sont désormais de 23% en dessous de leurs moyennes ces cinq dernières années.

Les stocks « approchent dangereusement le maigre niveau de 100 millions de barils, ce qui sera une première depuis 2003« , s’est alarmé Robert Yawger de Mizuho USA.

« Du coup, la présomption est que lorsqu’on sera en plein hiver, les raffineurs vont devoir utiliser beaucoup de brut pour produire plus de produits distillés« , alors que certaines régions américaines se chauffent encore massivement au fioul, a expliqué l’analyste.

Les cours qui étaient stables avant la parution de ces données, ont soudainement bondi.

Tensions géopolitiques

A ces tensions, s’est ajoutée la discorde entre l’Arabie saoudite et les Etats-Unis qui ont eu jeudi des échanges particulièrement acerbes à propos de la production de pétrole.

La décision de l’OPEP+ la semaine dernière, sous direction saoudienne, de réduire l’offre d’or noir équivaut selon le porte-parole du Conseil de sécurité de la Maison Blanche John Kirby à un « soutien économique » à la Russie, grande exportatrice d’hydrocarbures.

« Cela relève également du soutien moral et militaire car cela permet (à la Russie) de continuer à financer sa maChine de guerre« , a-t-il déclaré dans un entretien avec des journalistes, en estimant: « Cela a certainement apporté un certain réconfort à M. Poutine.« 

Les Saoudiens avaient plus tôt fait part dans un rare communiqué de leur « rejet total » des accusations des Etats-Unis.

« Nous sommes sur le point de leur parler« , a pour sa part déclaré, sans plus de précision, le président américain Joe Biden, interrogé jeudi.

Ma Revue De Presse DZ avec AFP


Cours des Devises et du Pétrole du 13 octobre 2022


Un commentaire sur “Cours des Devises et du Pétrole du 14 octobre 2022

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :