Cours des Devises et du Pétrole du 22 septembre 2022

Taux de change du 22 septembre 2022

Square Port Said 

Pour ce jeudi 22 septembre 2022, au marché noir des devises du square Port-Saïd, l’Euro s’échange contre 211 dinars à l’achat et 213 dinars à la vente. Même taux de change pour le Dollar, soit 211 dinars à l’achat et 213 dinars à la vente.

Cours officiel 

Au niveau du marché officiel, l’Euro s’échange contre 138.60 DA à l’achat et 138.67 DA à la vente. Le dollar américain, de son côté, s’échange contre 140.42 DA à l’achat et 140.44 DA à la vente.

Taux de change / Euro – Dollar

Pour ce jeudi, vers 12H20 (GMT), 1 euro s’échange contre 0.99 dollar.

– Marché du Pétrole –

Cours du Brent 

Les cours du pétrole étaient en baisse, hier mercredi. A la clôture, le Brent a perdu 0.88%, à 89,83 dollars.

Ce jeudi vers 12H17 (GMT), le Brent s’affiche à 90.69 $, en hausse de 0.96%.

 L’actualité du Marché Financier 

Le pétrole monte avec le risque en Ukraine

Les prix du pétrole évoluaient dans le vert, dopés par le risque géopolitique sur l’offre revenu sur le devant de la scène après les déclarations de Vladimir Poutine, le marché craignant une escalade de la guerre en Ukraine.

Ainsi, vers 09H00 GMT (11H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre prenait 1,04%, à 90,76 dollars. Le baril de West Texas Intermediate (WTI) américain pour livraison le même mois, montait de 1,15% à 83,89 dollars.

Les investisseurs évaluent « l’affaiblissement des perspectives économiques mondiales et la hausse du dollar par rapport au resserrement de l’offre« , explique John Plassard, analyste chez Mirabaud.

La veille, les prix ont connu des « montagnes russes« . Ils ont grimpé d’abord avec « l’escalade de la guerre en Ukraine » puis baissant après le rapport hebdomadaire de l’Agence américaine d’information sur l’énergie (EIA) « signalant une certaine faiblesse de la demande de pétrole brut« , rappelle Edward Moya, analyste chez Oanda.

Jeudi, les prix semblaient avoir choisi leur direction, en hausse avec le risque géopolitique.

La menace Poutine

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé mercredi la mobilisation « partielle » de quelque 300.000 réservistes russe. Il a également évoqué le recours à l’arme nucléaire pour « protéger la Russie« .

« Faire monter les enjeux d’une guerre, menacer d’attaques nucléaires, annexer des parties d’un pays souverain conduit inévitablement à une reprise initiale d’un marché qui était en baisse« , commente Tamas Varga, analyste chez PVM Energy.

Mais en parallèle, l’analyste rappelle que tous les autres voyants sont dans le rouge pour le brut: l’augmentation des stocks commerciaux américains de pétrole, la force du dollar, la nouvelle hausse agressive des taux directeurs de la banque centrale américaine mercredi, les perspectives économiques globales… de quoi peser sur la demande.

Enfin, M. Varga estime que « la prime de risque géopolitique a beau être en hausse, les investisseurs (appellent) un chat un chat et dans l’environnement économique actuel, c’est le synonyme de récession induite par l’inflation« .

Ma Revue De Presse DZ avec AFP


Cours des Devises et du Pétrole du 21 septembre 2022


Un commentaire sur “Cours des Devises et du Pétrole du 22 septembre 2022

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :