L’usine Candia à l’arrêt : L’autorisation d’importation de poudre de lait bloquée !  

Dans son édition de ce jeudi 15 septembre, le site TSA, rapporte qu’une tension est enregistrée sur plusieurs produits de large consommation, à l’instar de l’huile, de la semoule et de la farine. Mais surtout, qu’une crise du lait en boite pointe à l’horizon.

En cause; encore une fois, le ministre du Commerce Kamel Rezeig. En effet, selon le site, qui cite « des sources sûres’, des usines de Candia Algérie sont à l’arrêt depuis lundi, faute de poudre de lait. Cet arrêt est dû à la non-délivrance par les services du Commerce, des autorisations nécessaires pour l’importation de la poudre de lait.

Rappelons qu’en décembre 2021, une mesure similaire (non délivrance des autorisations nécessaires pour l’importation de poudre de lait),  avait provoqué des tensions et une flambée des prix du lait en boîte.

Semoule, Farine, Huile

Revenant sur les autres produits de large consommation sujets aux tensions, TSA fait intervenir un habitant d’Alger qui témoigne que la semoule fine est introuvable dans de nombreuses supérettes. Il dit s’être lancé dans une course effrénée pour trouver un sac de semoule qu’il a fini par trouver dans un magasin.

A Bejaia, un habitant affirme qu’il n’arrive pas à trouver de la semoule.

Le président de l’Association de protection du consommateur (APOCE), Mustapha Zebdi, confirme l’existence d’une « petite tension » au niveau de certaines régions sur ces produits, mais « Pas toutes », souligne-t-il. Ce responsable avoue ne pas pouvoir dire quelles sont les vraies raisons de ces tensions. Celles-ci, note-t-il, concernent surtout l’huile et la farine.

« Il y a eu l’arrêt technique des minoteries. Il y a en effet quelques régions où nous avons reçu des remontées de données sur un approvisionnement qui n’est pas régulier au niveau de certaines boulangeries. Et qui est probablement dû à ce congé technique, mais nous n’avons pas fait des investigations plus poussées parce que nous estimons qu’on n’est pas au stade des crises passées », explique-t-il.


Rezig : “A Djelfa, 10 kg de semoule sur présentation d’un livret de famille !”


2 commentaires sur “L’usine Candia à l’arrêt : L’autorisation d’importation de poudre de lait bloquée !  

Ajouter un commentaire

  1. Le ministre Imam est de connivence avec les parrains de l’informel . Par des tensions exogènes , les prix flambent .C’est un connaisseur des Al Capone algériens pour faire des yoyos et le peuple …………………brule ! Surtout que c’est une société cléricale de multitudes de sectes dont leurs chefs spirituels sont souvent les premiers prévaricateurs .Sucrer et se sucrer est la devise du lumpen

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :