Cours des Devises et du Pétrole du 13 septembre 2022

Taux de change du 13 septembre 2022

Square Port Said 

Pour ce mardi 13 septembre 2022, au marché noir des devises du square Port-Saïd, l’Euro s’échange contre 209 dinars à l’achat et 211 dinars à la vente. Même taux de change pour le Dollar, soit 209 dinars à l’achat et 211 dinars à la vente.

Cours officiel 

Au niveau du marché officiel, l’Euro s’échange contre 142.36 DA à l’achat et 142.41 DA à la vente. Le dollar américain, de son côté, s’échange contre 140.40 DA à l’achat et 140.41 DA à la vente.

Taux de change / Euro – Dollar

Pour ce mardi, la quasi-parité euro-dollar se poursuit. 1 euro s’échange contre 1.01 dollar.

– Marché du Pétrole –

Cours du Brent 

Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse, hier lundi. Ainsi, à la clôture, le Brent de la mer du nord a gagné 1.24% à 94.00 $.

Ce mardi, vers 11H09 (GMT), il s’affiche à 94.91 $en hausse de 0.97%.

 L’actualité du Marché Financier 

Matières premières : Rebond technique et baisse du dollar font remonter le pétrole

Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance de hausse consécutive lundi, au plus haut depuis deux semaines, toujours portés par un rebond technique, ainsi que la baisse du dollar.

Le prix du baril de Brent pour livraison en novembre a gagné 1,24% et clôturé à 94,00 dollars. Quant aux 159 litres d’or noir (la quantité contenue dans un baril) de référence américaine West Texas Intermediate (WTI), avec échéance en octobre, ils ont gagné 1,14%, à 87,78 dollars. Le WTI. a ainsi retrouvé son plus haut niveau en clôture depuis deux semaines.

L’accord sur le nucléaire iranien s’éloigne

« Les prix montent à mesure que le dollar faiblit et que la perspective d’un accord sur le nucléaire iranien s’éloigne« , a commenté, dans une note, Edward Moya, d’Oanda.

Le chancelier allemand Olaf Scholz a reconnu lundi qu’un accord « (n’arriverait) pas dans un proche avenir« .

France, Allemagne et Royaume-Uni ont reproché à Téhéran de « poursuivre l’escalade de son programme nucléaire bien au-delà de ce qui pourrait être justifié de manière plausible pour des raisons civiles« .

Les facteurs techniques, le nouveau facteur

Pour Stephen Schork, analyste et auteur du Schork Report, la dynamique actuelle qui anime le marché de l’or noir est avant tout technique.

« Il y a deux semaines, le marché s’était emballé à la hausse, puis il a été trop loin à la baisse la semaine dernière et là, il revient dans une fourchette normale« , a-t-il expliqué.

Pour l’analyste, la menace d’une nouvelle réduction des exportations russes d’hydrocarbures, les confinements sanitaires en Chine ou le blocage du dossier iranien ont maintenant été digérés par les opérateurs.

Il a rappelé que le marché entamait une période traditionnellement calme, marquée par des opérations de maintenance saisonnière des raffineries et, de fait, un ralentissement de la demande de brut.

Il voit ainsi le cours du Brent. rester dans des marges resserrées, comprises entre 85 et 95 dollars le baril. « C’est la zone de confort du marché pour les deux prochains mois« , prédit M. Schork.

Mais pour Bart Melek, de TD Securities, la récente diminution de la production de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de ses alliés de l’accord OPEP+ « signale que ce groupe (…) va devenir de plus en plus actif » et qu’il pourrait faire grimper les cours.

Selon l’analyste, le manque de liquidité que connaît actuellement le marché pourrait, en outre, accentuer la volatilité, à la hausse particulièrement.

Ma Revue De Presse DZ avec AFP


Cours des Devises et du Pétrole du 12 septembre 2022


Un commentaire sur “Cours des Devises et du Pétrole du 13 septembre 2022

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :