“L’enseignement de l’anglais n’a pas pour but de combattre le français, mais de barrer la route à Tamazight” (Amin Zaoui)

Dans sa chronique parue hier jeudi 8 septembre, sur le site arabophone Independent Arabia l’auteur Amin Zaoui évoque et analyse la décision de généraliser l’anglais en Algérie.

Il écrit :

« Le cirque  idéologique sur l’enseignement de l’anglais en Algérie est un cirque qui n’a pas pour but de « combattre le français », la langue du colonisateur, comme disent certains. Son but premier est plutôt de barrer la route à la généralisation de la l’enseignement de la langue amazighe.

Le français ne perdra rien dans cette bataille idéologique éloignée de toute approche pédagogique honnête. Mais avec la décision d’enseigner l’anglais à partir de la troisième année du primaire, il est désormais impossible de penser à enseigner une quatrième langue, la langue amazighe. Cette dernière sera sans aucun doute la victime de cette bataille linguistique idéologique. »


Tamazight, le livre le plus cher de la Rentrée : La dissuasion comme objectif ?


3 commentaires sur ““L’enseignement de l’anglais n’a pas pour but de combattre le français, mais de barrer la route à Tamazight” (Amin Zaoui)

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :