Découvrez le seul Maire algérien à avoir pensé à un budget “trousseau scolaire” pour les élèves de sa Commune

20 %, 100 %, voire 300 %… Ce sont là les augmentations qu’enregistrent les articles scolaires pour cette rentrée 2022, prévue pour le 21 septembre. Ainsi, selon la presse qui rapporte ces chiffres le cahier de 96 pages qui coûtaient en 2021, 35 dinars, se vend aujourd’hui à prés de 90 dinars ! L’ensemble des fournitures dont a besoin un élève du moyen reviendra à pas moins de 4000 DA, et pour un élève du secondaire, la facture dépassera les 5000 DA.

Ce constat est d’autant alarmant que selon une étude récente, l’algérien entre dans le top 7 des salaires les plus faibles du monde et la monnaie algérienne voit sa dégringolade s’accélérer. Selon l’ancien directeur des banques à la banque d’Algérie, « le dinar a perdu sur 20 ans prés de 50% de sa valeur ».

Autant dire une véritable saignée pour les faible revenus, soit, 80% de la population.

A cette situation, sur les 1541 Maires que compte le pays, un seul s’est démarqué en prenant des mesures en faveurs des élèves de la communes dont il gère les affaires. Il s’agit selon ce que rapporte sur sa page facebook, l’islamologue Said Djabelkhir, de la Maire de la commune de Ath Ouacif dans la wilaya de Tizi Ouzou, Mme Tassadit Aït Abdellah.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Effet boule de neige à Tizi Ouzou

L’initiative de Madame le Maire d’Ath Ouacif a fait boule de neige dans certaines communes de Tizi Ouzou. Ainsi, hier jeudi 1er septembre, le site InterLigne rapportait que « le maire de la commune de Makouda, a décidé de prendre en charge les trousseaux scolaires de l’ensemble des enfants scolarisés du cycle primaire de la localité ».  

Dans un avis à l’attention des parents d’élèves du cycle primaire, l’Exécutif communal, a indiqué que «le trousseau scolaire, y compris le sac à dos pour l’année scolaire 2022/2023 est pris en charge par l’APC». Ce trousseau leur sera remis « dès la rentrée scolaire», a ajouté l’APC dirigée par le maire indépendant Lyès Chelmouni.

Madame Tassadit Aït Abdellah

Rappelons que l’élection de Madame Tassadit Aït Abdellah à la tête de la mairie d’Ath Ouacif lors des dernières élections locales (décembre 2021), est un fait rare dans les annales politiques. En tout cas, soulignait le quotidien Liberté, aujourd’hui disparu, « c’est la première femme élue dans la wilaya de Tizi Ouzou ». Ainsi, elle est à la tête d’une commune de 8 villages et de plus de 10 000 habitants.  

Au l’ex-quotidien, elle dira :“Je me suis toujours présentée comme candidate indépendante, ce qui est un choix. Je ne veux pas de couleur politique, et ce, pour la simple raison que je veux servir ma localité et mes citoyens. Je ne cherche pas un statut pour moi, mais je souhaite juste faire avancer les choses dans ma localité, déshéritée”.


BAC et BEM : Un Inspecteur de l’Éducation explique les résultats des élèves Kabyles…


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :