“Les supplications partout et pour tout, Le signe de l’effondrement intellectuel des algériens arabophones” (Internaute)

Une publication sur facebook fait réagir les internautes. Postée par l’internaute Yugurta Yanis, il s’agit d’un constat que de nombreux observateurs ont noté et qui caractérise le réseau social algérien, particulièrement les pages arabophones.

Il écrit :

Yugurta Yanis : « Lorsqu’il y’a une publication sur un meurtre ou un suicide, vous ne voyez dans les commentaires que des supplications et de « la haoula wa la kouwata ila billah » (le destin et la force sont aux mains de dieu). Pas d’idées, pas d’hypothèses, pas d’analyses, pas de recherche de causes, pas de propositions de solutions… Une société intellectuellement effondrées, psychologiquement résignée et prête au pire ! »

Le petit, devenu grand…

Ainsi, noyé dans la religiosité et la paraisse intellectuelle, le jeune algérien, surtout l’arabophone, ne trouve ses mots qu’à travers quelques phrases toute faite puisés du lexique religieux pour expliquer son environnement et la situation de la vie. Un jeune qui devenu grand sera à l’image de ce premier responsable de la wilaya d’El Taref, en l’occurrence le Wali qui pour expliquer l’absence de moyens pour faire face aux incendies qui ont frappé l’Est algérien, avait tout bonnement déclaré que « Quelques soient les moyens que vous pouvez mobiliser, on ne peut venir à bout de la volonté d’Allah ».

Société : Plus de 600 personnes ont écrit “SOBHAN ALLAH” sous cette photo…


Un commentaire sur ““Les supplications partout et pour tout, Le signe de l’effondrement intellectuel des algériens arabophones” (Internaute)

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :