Cours des Devises et du Pétrole du 27 août 2022

Taux de change du 27 août 2022

Square Port Said – devises 27 août 2022

Pour ce samedi 27 août 2022, au marché noir des devises du square Port-Saïd, l’Euro s’échange contre 208 dinars à l’achat et 210 dinars à la vente. Le dollar est, pour sa part, proposé à 207 dinars à l’achat et 209 dinars à la vente.

Cours officiel 

Ci-après, cours des devises au niveau du marché officiel. Tableau de la cotation du 27 août 2022 de la Banque d’Algérie.

Taux de change / Euro – Dollar

Pour ce samedi, le dollar USD se maintient au dessus de l’Euro. 1 euro s’échange contre 0.99 dollar.

– Marché du Pétrole –

Cours du Brent

Les cours du pétrole se maintenaient à la hausse, hier vendredi. A la clôture, le Brent de la mer du nord, affichait 100.99%, en hausse de 1.63%.

Ce samedi, vers 12H38 (GMT), il s’affiche à 100.60 $en hausse de 1.27%.

 L’actualité du Marché Financier 

UBS prévoit un pétrole à 125 $ dans les prochains mois

Les stratèges suisses d’UBS prévoient que le pétrole rebondira à 125 dollars dans les mois à venir. Car, estiment-ils, « les fondamentaux indiquent des prix plus élevés, la capacité de réserve diminue et les stocks sont à leur plus bas niveau depuis plusieurs années ».

La banque a également noté les perturbations à venir sur les marchés pétroliers lorsqu’une interdiction européenne des importations de pétrole russe par voie maritime entrera en vigueur en décembre.

« L’Union européenne a l’intention de réduire sa dépendance à l’égard des importations russes de brut par voie maritime d’ici le 5 décembre et de produits raffinés d’ici le 5 février. Cela provoquera probablement quelques perturbations, car les importations de pétrole russe vers l’UE ont atteint 2,8 millions de bpj en juillet« , indique la note de recherche, telle que rapportée par The National News.

Selon les stratèges d’UBS, la fin des libérations des réserves stratégiques de pétrole dans les pays de l’OCDE finirait par retirer plus d’un million de barils par jour du marché à partir de novembre.

Cela conduirait à « des marchés plus tendus à la fin de l’année« , a écrit UBS.

La déclaration de l’OPEP+ qui redistribue les cartes

Les commentaires concernant la possibilité pour l’OPEP+ de réduire la production de pétrole ont été formulés par le ministre saoudien de l’énergie, le prince Abdulaziz bin Salman, en début de semaine. Depuis lors, les prix du pétrole sont repassés au-dessus de 100 dollars le baril.

Avant les commentaires du prince, les prix du pétrole étaient en baisse, le marché évaluant l’impact du retour potentiel des barils iraniens en cas de relance de l’accord nucléaire de 2015. Le marché a également pris en compte le ralentissement de la croissance économique comme un poids baissier.

Mercredi, des rapports ont indiqué que l’Iran avait reçu des réponses des Etats-Unis concernant les préoccupations de Téhéran liées à la version finale de l’accord nucléaire.

Dans le même temps, Reuters cite Crain Erlam, analyste chez Oanda, qui estime que les commentaires du ministre saoudien de l’énergie pourraient rendre « difficile la possibilité d’un retour sous les 90 dollars à court terme, à moins qu’un accord nucléaire ne soit conclu et que l’appétit de l’OPEP+ pour les réductions ne soit mis à l’épreuve.« 

Ma Revue De Presse DZ avec AFP


Cours des Devises et du Pétrole du 26 août 2022


Un commentaire sur “Cours des Devises et du Pétrole du 27 août 2022

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :