“La CNAN vole ses marins et refuse de les payer”: L’IFT bloque le Timgad en Belgique !

Suite au refus de payer les salaires des marins du Timgad, la compagnie nationale algérienne CNAN-Nord s’est fait bloquer son navire en Belgique par la puissante Fédération des travailleurs du transport maritime (IFT) en novembre 2021.

En effet, cette compagnie n’hésite pas « à voler ses employés en les faisant travailler en les privant de salaires depuis plusieurs mois », peut-on lire dans les témoignages. Ce qui a poussé les marins à s’en remettre à l’IFT qui a fortement dénoncé les agissements des responsables de la compagnie algérienne, menaçant de faire saisir le navire si toutes les irrégularités, dont le salaire des employés, ne sont pas réglées.

S’entêtant dans sa politique depuis plusieurs mois, la menace de saisir le navire, a fini par faire céder la compagnie maritime algérienne sur les salaires, mais plusieurs autres irrégularités ne sont toujours pas satisfaites.

Dans son édition de ce mardi 23 août, le quotidien El Watan a fait parler le secrétaire général du syndicat de Cnan-Nord, Bensouna Khiri. Ce dernier a indiqué que « des virements ont été effectués pour régler les salaires des marins du Timgad ». « Malgré cela, aucune décision pour la libération de ce navire n’a été émise », se plaint ce responsable, « pensant s’en tirer sans régler les problèmes techniques et les irrégularités qui font du Timgad un véritable danger en mer. Une poubelle flottante » le qualifie les professionnels internationaux du secteur »; commente un internaute se disant employé dans le secteur.

Le Sedrata l’autre scandale…

Outre le Timgad, un autre navire de cette compagnie fait l’objet de saisie depuis mars 2022. Il s’agit du Sedrata. Pour ce cas, aussi incroyable que cela puisse paraître, les responsables de la compagnie algérienne le font naviguer alors que son assurance a expiré et que plusieurs problèmes techniques y sont relevés. Ce qui a poussé les autorités Belge à le bloqué à son tour.

Comme souvent c’est l’argument du complot qui est exhibé par les responsable de la CNAN, le même responsable de la compagne indiquant à El Watan que « cette situation reflète la volonté de tierces personnes à garder les navires de Cnan-Nord bloqués sur le territoire belge ». Un avis qui n’est pas partagé parles autorités belge qui ne comptent pas permettre à « un danger ambulant » naviguer. D’autant qu’outre les risques qu’il fait encourir à ses employés, il pourrait mettre en danger d’autres navires en mer.

« Non-paiement des marins et poubelles flottantes »

Pour rappel, l’année passée, sept autres navires ont été ciblés par une immobilisation similaire, notamment en Espagne et en France. Le non-respect de la réglementation relative à la convention des droits de travailleurs marins, mais aussi les problèmes techniques auxquels font face ces cargos, ont toujours été l’une des raisons pour ce genre de détentions.


Cargo algérien bloqué à Brest : Les pratiques inhumaines de la CNAN scandalisent le Monde Marin !


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :