Le Grand Rabbin de France, Haïm Korsia à Alger du 25 au 27 août

L’information fait déjà le tour des réseaux sociaux et si elle suscite des interrogations pour certains, c’est la colère qui se manifeste sur les pages arabo-islamiste algériennes.

En effet, selon ce que rapporte Le Journal du Dimanche (JDD), le grand rabbin de France, Haïm Korsia fera bien partie de la délégation qui accompagnera le président français Emmanuel Macron à l’occasion de sa visite en Algérie du 25 au 27 août. Aucune information n’a filtré sur la pertinence de la présence de M. Haïm Korsia, d’autant que sa venue est noyée dans le développement des articles de la presse algérienne. Certains titres et sites arabophones l’ont carrément occulté, voire et ne l’ont pas mentionné du tout.

La même source indique que les parents de M. Haïm Korsia sont nés respectivement à Tlemcen et à Oran.

« (Haïm Korsia), né en France et qui n’a jamais connu le pays de ses parents, serait alors la première personnalité religieuse juive au sein d’une délégation officielle à visiter l’Algérie », précise le JDD.

Parmi les personnalités faisant partie de la délégation française sont mentionnés : Catherine Colonna (Affaires étrangères), Bruno Le Maire (Économie) et Gérald Darmanin (Intérieur). Mais également l’expert du monde arabe Jean-Pierre Filiu,  l’islamologue Gilles Kepel et le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz.

Gaz, visas, mémoire…

Selon le site TSA qui relaie l’information, « Le président français abordera avec le autorités algériennes les grands dossiers des préoccupations communes ».

 « La guerre menée par la Russie en Ukraine » et les conséquences de ce conflit sur l’approvisionnement des Européens en gaz « à l’heure où nombre d’entre eux se tournent vers l’Algérie, l’un des dix premiers exportateurs mondiaux », devrait être un des thèmes qui seront abordés, selon la même source.

Le journal évoque aussi la question des visas, alors que la France a décidé d’en réduire drastiquement la délivrance pour les pays du Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie), qu’elle accuse d’être peu coopératifs en matière de reprise de leurs ressortissants jugés indésirables sur le sol français.

Lire aussi : “Un visa pour la France n’est pas un projet de vie”: Quand Macron sermonnait les dirigeants algériens (Livre)

La question mémorielle est en toute logique inscrite dans l’agenda du chef de l’Etat français qui sera accompagné de son conseiller à la mémoire, l’historien spécialiste de l’Algérie, Benjamin Stora.


Scandale Contrat de Gaz algéro-italien : SONATRACH a perdu des dizaines de millions de dollars !


Un commentaire sur “Le Grand Rabbin de France, Haïm Korsia à Alger du 25 au 27 août

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :