“L’appel au meurtre religieux ne connaît pas de date de péremption” (Kamel Daoud)

Daoud : « l’appel au meurtre religieux ne connaît pas de date de péremption »

Le « tueur » de Salman Rushdie est un Américain d’origine libanaise. Il a 24 ans. C’est-à-dire qu’il est plus jeune que la fatwa émise neuf ans avant sa naissance. C’est le rappel d’une évidence : l’appel au meurtre religieux ne connaît pas de date de péremption. « Maintenant, la fatwa est levée, après toutes ces années ? » Cette question fut souvent posée à l’auteur de ces lignes à propos d’un appel au meurtre à la suite de la publication d’un roman.

Malaise pour répondre, car il faut expliquer que les religions messianiques ont la dent dure et que leurs fidèles radicaux sont rancuniers. Puisque ces religieux ont l’éternité, ils ont le temps, et un imberbe croira toujours plaire à son dieu en lui offrant votre peau. Ensuite, il s’agit d’une croyance qui a besoin du diable et de tuer…

Kamel Daoud, Le Point, Le 16 août 2022


“J’ai lu le livre” : Ali Dehilès résume “Les versets sataniques”


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :