Cours des Devises et du Pétrole du 10 août 2022

Taux de change du 10 août 2022

Square Port Said

Pour ce mercredi 10 août 2022, le marché noir des devises du square Port-Saïd n’enregistre aucun changement. L’Euro s’échange contre 210 dinars à l’achat et 212 dinars à la vente. Le dollar est, pour sa part, proposé à 204 dinars à l’achat et 206 dinars à la vente.

Cours officiel

Au niveau du marché officiel, l’Euro s’échange contre 146.55 DA à l’achat et 146.62 DA à la vente, selon le site officiel de la Banque d’Algérie. Le dollar américain, pour sa part, s’échange contre 143.60 DA à l’achat et 143.62 DA à la vente.

Taux de change / Euro – Dollar

Pour ce mercredi, la quasi-parité euro-dollar se poursuit. 1 euro s’échange contre 1.02 dollar.

– Marché du Pétrole –

Cours du Brent

Les prix du pétrole continuent à maintenir leur repli dû aux craintes de récession qui pèsent sur la demande.

Vers 11h01 (GMT), il affiche 95.46 $, en baisse de 0.88%.

 L’actualité du Marché Financier 

Trois pays d’Europe centrale privés de pétrole russe

Moscou invoque un refus de paiement pour son droit de transit via l’Ukraine en lien avec les sanctions occidentales. Des négociations ont cependant été entamées en vue de débloquer la situation.

La guerre des nerfs se poursuit en Europe sur le front des livraisons d’énergie russes. Cette fois, et ce alors que plusieurs pays de l’Union européenne se sont déjà vu couper leur approvisionnement, ce sont les acheminements de pétrole – qui transitent par l’Ukraine – à destination de la Hongrie, de la Slovaquie et de la République tchèque qui, depuis le 4 août, ont été interrompus. Cette information, à prendre avec précaution, émane de l’entreprise russe responsable du transport des hydrocarbures.

Dans un communiqué daté du mardi 9 août, Transneft a justifié cet arrêt par le fait que son paiement pour le droit de transit par l’Ukraine du mois d’août avait été refusé en raison des sanctions occidentales contre la Russie. Si ces livraisons sont affectées, celles qui transitent par une autre branche de ce même oléoduc Droujba, à travers la Biélorussie, vers l’Allemagne et la Pologne se poursuivent en revanche « normalement », selon Transneft.

Soubresaut

Alors que l’Union européenne s’est engagée à réduire de 90 % ses importations de pétrole en provenance de Russie d’ici à la fin de l’année, ces trois pays, sans accès à la mer et très dépendants de cet or noir, ont obtenu de Bruxelles, sous la pression de Viktor Orban, le premier ministre hongrois, proche de Vladimir Poutine, d’exempter leurs approvisionnements via cet oléoduc des sanctions.

Face à ce dernier soubresaut, ces trois pays ont néanmoins entamé des négociations avec les acteurs concernés en vue de reprendre les livraisons. « Les prochains jours montreront s’il s’agit d’une nouvelle escalade de la guerre énergétique par la Russie ou d’un problème technique de paiements ». Ce est ce qu’a, ainsi, déclaré Jozef Sikela, le ministre tchèque de l’industrie et du commerce sur Twitter. Selon lui, des réserves de pétrole ont été stockées auprès de l’opérateur d’oléoducs tchèque Mero, ce qui devrait permettre de couvrir le déficit d’approvisionnement au moins jusqu’à la deuxième quinzaine d’août. « Nous avons également des stocks stratégiques qui suffisent pour près de quatre-vingt-dix jours. Nous n’allons pas les activer maintenant », a-t-il ajouté.

Le Monde, Le 10 Août 2022,


Cours des Devises et du Pétrole du 9 août 2022


Un commentaire sur “Cours des Devises et du Pétrole du 10 août 2022

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :