“Tous les commerces ferment le vendredi. Est-il Hallal de louer des parasols?” (Amira Bouraoui)

Dans une publication facebook, ce vendredi 29 juillet, la militante Dr Amira Bouraoui est revenue sur la bigoterie et la religiosité dans lesquels baignent la société algérienne.

Ainsi, au nom d’un principe dit « religieux », les commerçants ferment boutiques les vendredi sur tout le territoire algérien. A ceux qui auraient un besoin urgent de se nourrir, d’acheter un médicament, ou une consultation médicales urgente, ils devront attendre la fin de la prière. Il faut tout de même, croiser els doigts, et espérer que le commerçant rouvre sa boutique ou que le médecin reprenne son poste (ce qui n’est pas forcément acquis).

Pourtant, force est de constater que cette pratique n’est appliquée que par ceux installés dans le commerce ou qui perçoivent un salaire confortable régulier. Il est des algériens qui ne semblent pas trop convaincu par cette pratique dite « religieuse ». Parmi ces derniers, ceux qui activent dans le marché illicite. Une religion dont les pratiques ne semblent acceptées qu’en fonction de leur adaptation avec les intérêts terrestres des uns et des autres.

 Évoquant ce sujet, Dr Amira Bouraoui s’interroge ironiquement. Elle écrit :

Dr Amira Bouraoui : « La plupart des commerces dans la capitale sont fermés durant l’heure de la prière. La question posée est : Est-ce que louer des parasols et prendre l’argent durant l’heure de la prière est Hallal ou Haram ? Merci. »


“Va prier chez toi, MERDE !”: (Un internaute excédé par les prières sur… la plage !)


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :