“Boghni, une région de prostitution”: L’article d’une journaliste Arabe d’Ennahar TV provoque un tollé en Kabylie !

« (…) Boghni, une région connue pour ses mœurs déviantes où pullulent les interdits dont les armes, mais également la consommation de drogues et toutes formes de prostitutions. Sans oublier les lieux de débauches et de consommation d’alcool (…) »

C’est ce qu’on peut lire sur le site Ennahar Online, dans son édition du 23 avril 2022. Un contenu signé par une journaliste Arabe d’Algérie portant le nom de Katia.B, produit dans un article consacré  à « une affaire de drogue et de chantage qui implique un officier de police à Boghni, dans la wilaya de Tizi-ouzou ».

L’appréciation de cette journaliste des mœurs de la région de Boghni, a provoqué un tôlé en Kabylie « surtout qu’il émane d’une arabe issue de régions d’Algérie ou l’inceste et le viol font partie intégrante de l’identité », peut-on lire sur internet. Pour ne citer que les scandales récents, à Khemis  Meliana, c’est le muezzin de de la mosquée de la ville qui a été pris « en train de se faire faire une fellation par un des fidèles de la mosquée et dans la mosquée du surcroit », rappelle un internaute. Il y’a quelques mois deux affaires de viols consécutives contre des enfants ont été rapportés par la presse. Elles se sont déroulées, comme à l’accoutumé, « dans des régions arabes » (Sidi Belabes et Chelef). Les auteurs des viols étaient l’imam d’une mosquée et un enseignant dans une école coranique !

Lire l’article : Après Chelef, Sidi Belabes… Un enfant de 8 ans violé dans une mosquée juste avant l’Iftar !

Assirem dénonce…

Bien que repéré tardivement, le choc provoqué par la diffusion de « cet article ordurier » est à son comble en Kabylie. Le groupe indépendant Asirem des élus à l’Assemblée populaire de la wilaya de Tizi Ouzou a diffusé, ce mardi 12 juillet 2022 un communiqué de dénonciation de l’article et du support qui l’a publié.

« Une fois de plus, une fois de trop, un quotidien censé relater un fait divers, ne s’est pas empêché de glisser une phrase tendancieuse, mensongère, fallacieuse visant à jeter le discrédit, l’anathème, l’opprobre et à salir une région des plus valeureuses », a dénoncé le groupe Asirem pour qui l’article,  publié par Ennahar et Ennahra Online le  dimanche 10 juillet, « est une insulte envers la population de Boghni et une énième provocation envers la wilaya de Tizi Ouzou et de la Kabylie ».

Le groupe des élus Asirem, en tant que représentant de la population, a indiqué se réserver « le droit d’ester en justice Ennahar pour outrage, insulte et diffamation de toute une région ».


“Relations sexuelles dans la mosquée de Khemis Meliana“ : Le Muezzin et un jeune prit en fragrant délit !


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :