Procès Chakib Khalil : 20 ans de prison requis contre l’“American Citizen” !

Le Procureur général près la cour d’Alger a requis, ce mardi 15 juin, une peine de 20 ans de prison ferme contre l’ancien ministre de l’Énergie Chakib Khelil dans l’affaire Sonatrach et du Groupe italien Saipem.

Une amende de 2 millions de DA a été requise contre l’accusé avec confirmation du mandat d’arrêt international émis à son encontre en septembre 2019, et la confiscation de ses biens meubles, de ses avoirs bancaires ainsi que ceux des membres de sa famille, selon le compte rendu de l’agence officielle APS.

Une dizaine de personnes physiques et morales dans la même affaire…

Dans ce même dossier, l’ancien PDG du groupe Sonatrach, Mohamed Meziane et son adjoint Abdelhafid Feghouli, une peine de 10 ans de prison ferme assortie d’une amende d’un million de DA a été requise à leur encontre.

Le Procureur général a également requis une peine de 4 ans de prison ferme et un million de DA à l’encontre de l’ancien directeur des affaires juridiques du groupe Sonatrach, Boumediene Abbas.

Les accusés sont poursuivis pour les délits de dilapidation de deniers publics, abus de fonction, conclusion de marchés publics contraires à la réglementation en vigueur notamment la passation du marché de réalisation du complexe gazier d’Arzew (Oran) en 2008, qui a été accordé au Groupe italien Saipem au détriment d’une société émiratie sur instruction de l’ancien ministre, Chakib Khelil.

Une peine de 10 ans de prison ferme et une amende d’un million de DA ont été requises à l’encontre des représentants du groupe italien Saipem.

Le Procureur général a requis une peine de 3 ans de prison ferme et une amende de 200.000 DA à l’encontre des autres accusés, à savoir des cadres des Douanes et des transitaires avec confiscation de leurs biens immobiliers et bancaires.

Une amende valant le double des factures gonflées dont le montant dépasse selon l’expertise réalisée les 9 millions USD, a été requise à l’encontre des personnes morales.

Sur la toile, le procès de Chakib Khalil est tourné en dérision, les internautes rappelant que l’ex-PDG de Sonatrach était déjà détenteur de la nationalité US alors même qu’il était à la tête de la seule source de devises du pays, le Groupe Sonatrach. « Il coule des jours heureux en Floride, et vous continuez vos gesticulations », écrit un internaute.

Les photos de Chakib Khalil au “Aloma Bowling Center” font le tour du Net … STRIKE !


“Nous avons versé 198 M€ de pots-de-vin” : ENI enfonce Chakib Khelil et Farid Bedjaoui !

2 commentaires sur “Procès Chakib Khalil : 20 ans de prison requis contre l’“American Citizen” !

Ajouter un commentaire

  1. C’est juste pour le peuple ………………..algérien ! Une information erronée et pleine de forfanterie . Khali Chakib est dans son ranch avec son jet privé ,surtout qu’il vient d’obtenir son permis de………………pilotage pour éventuellement revenir inspecter les puits d’Hassi R’mel et L’uranium de Regane pour les ricains .L’histoire a toujours ses travers

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :