L’Espagne met en garde l’Algérie en cas de rupture d’approvisionnement en gaz, Bruxelles en “Wait and see”…

La décision de l’Algérie de suspendre le traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération avec l’Espagne, continue de susciter les réactions des responsables du gouvernement espagnol.

Dans son édition de ce jeudi 9 juin, le site Maghreb Émergent rapporte que la troisième vice-présidente et ministre de la Transition écologique et du Défi démographique, Teresa Ribera, a prévenu l’Algérie que « si elle déciderait de couper l’approvisionnement de l’Espagne en gaz », son pays « ira devant les tribunaux et à l’arbitrage international ».

Cette déclaration de la ministre espagnole, vient en réponse à la décision de l’Algérie de suspendre, à partir de ce jeudi 09 juin, le traité signé avec l’Espagne en 2002, qui stipule également le gel des échanges commerciaux.

« Je suis convaincu que cela (l’approvisionnement en gaz) continuera à fonctionner tel quel », a déclaré Ribera dans une interview accordé à un média espagnol local et repris par le site « The Objectve ». Elle a expliqué, à ce propos, que l’approvisionnement en gaz de l’Algérie « est inclus dans des contrats commerciaux entre la société algérienne Sonatrach et des sociétés espagnoles ».

De son coté, le ministre des Affaires étrangères espagnol, José Manuel Ambarès a déclaré ce jeudi que l’Espagne prépare une « réponse adéquate, sereine et constructive, mais ferme, pour la défense des intérêts espagnols et des entreprises espagnoles » suite à la décision algérienne.

Au-delà des réactions espagnoles, c’est vers Bruxelles que se tournent les regards de la presse européenne. Selon cette dernière l’Union Européenne s’est pour l’heure cotonnée à un « wait and see » diplomatique devant cette escalade et n’a toujours pas communiqué sur le dossier impliquant un de ses membres.

L’ABEF gèle les domiciliations bancaires de commerce extérieur avec l’Espagne

Rappelons qu’après la suspension du traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération avec le Royaume d’Espagne, annoncé par la présidence de la République, ce mercredi 8 juin, l’ABEF décide du Gel des domiciliations bancaires des opérations de commerce extérieur de produits et services, de et vers l’Espagne.

Une correspondance du directeur général de l’Association Professionnelle des Banques et des Etablissements Financiers (ABEF), adressée aux directeurs généraux des établissements financiers, indique que « Suite à la suspension du traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération avec le Royaume d’Espagne, il vous est demandé de procéder au gel des domiciliations bancaires des opérations de commerce extérieur de produits et services, de et vers l’Espagne, et ce, à compter du jeudi 09 juin 2022.

« A ce titre, j’ai l’honneur de vous demander de bien vouloir instruire vos services concernés, à l’effet de prendre toutes les dispositions nécessaires pour l’application stricte de cette mesure », ajoute le même document. »


“Gel des domiciliations bancaires de et vers l’Espagne”: L’inquiétant bras de fer Algérie-UE…


2 commentaires sur “L’Espagne met en garde l’Algérie en cas de rupture d’approvisionnement en gaz, Bruxelles en “Wait and see”…

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :