“Je préfère la prison qu’une liberté sans dignité”: Ce que disait Hadjer, 20 ans, avant sa condamnation…

La jeune étudiante de 20 ans, Hadjer Hammachi, a été condamné cette semaine, par un tribunal algérien à 2 ans de prison ferme. Dans une de ses interventions sur les réseaux sociaux qui date de l’été 2021, alors que le covid-19 est au plus fort, que des centaines de personnes mourraient du manque d’oxygène dans les hôpitaux, elle expliquait son combat…

Hadjer Hammachi : « A ceux qui me disent qu’est-ce qui te prend de parler alors que tu vis en Algérie. T’as pas peur qu’on t’embarque ? Q’on te mette en prison ? Evites de parler politique. Moi, je leur dit, si moi je me tais et que toi tu te tais, que l’autre se tait et que nous nous taisons tous, rien ne changera. Tu ne peux pas attendre de changement, alors que tu te tais et que tu acceptes. Sincèrement, pour ma dignité, je ne peux pas me taire. Même s’ils me mènent en prison. Je préfère d’ailleurs finir en prison que de vivre sans dignité dans ce qu’on pourrait appeler « une liberté ». Je ne peux pas accepter qu’ils me privent d’oxygène et voir des traitres me gouverner en me taisant.  Désolé, je ne peux pas. »    


“Djemai libre et perçoit des indemnités… Hadjer, 20 ans, prend 2 ans de prison !” (Internautes)

Un commentaire sur ““Je préfère la prison qu’une liberté sans dignité”: Ce que disait Hadjer, 20 ans, avant sa condamnation…

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :