“Il avait ouvert son Siège aux Hirakistes”, Mohcine Belabbas se retire de la direction du RCD…

Mohcine Belabbas, qui a dirigé le parti du RCD ces dix dernières années, a passé le relais à l’issue du 6e congrès tenu, hier vendredi 3 juin, à la mutuelle des matériaux de construction de Zeralda.

Mohcine Belabbas a décidé de son plein gré de ne pas se représenter, ancrant ainsi la tradition introduite en 2012 par Saïd Saïd qui a dirigé le parti pendant 23 ans. Il aura adopté une ligne dure dans son opposition au pouvoir en place, s’impliquant fortement dans le soutien au mouvement du Hirak à partir de février 2019, dont il a participé à toutes les marches.

En octobre dernier, il a été condamné à une année de prison ferme (sans mandat de dépôt) par le tribunal de Chlef. Il est actuellement en contrôle judicaire.

La nouvelle direction

Les quelque 700 congressistes ont élu Atmane Mazouz nouveau président avec 374 voix, contre 300 vois pour l’autre candidat, le jeune Mourad Biatour (30 ans).

Atmane Mazouz, 51 ans, est originaire de la wilaya de Béjaïa. Il est militant du parti depuis sa création en 1989. Il était jusque-là secrétaire national à l’information. Élu député en 2007, il a notamment dirigé le groupe parlementaire du parti à l’Assemblée populaire nationale (APN).

« Je remercie Mohcine Belabbas avec qui j’ai partagé une trentaine d’années de luttes au sein du parti. On a fait un long chemin ensemble. Je ne peux qu’être reconnaissant envers lui. Je tiens aussi à remercier le candidat Mourad Biatour », a déclaré le nouveau président à l’issue de son élection.


Capture WhatsApp de l’instruction de la « Police Politique » à El Hayat : Le RCD publie une bombe !


Un commentaire sur ““Il avait ouvert son Siège aux Hirakistes”, Mohcine Belabbas se retire de la direction du RCD…

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :