Benselmane ordonne l’interdiction de tous les livres d’Al-Qaradawi, “le frère” des algériens !

Un nouveau coup d’accélérateur a été donné cette semaine par le prince héritier saoudien Mohamed Benselmane aux réformes qu’il initie dans son pays depuis sa prise de pouvoir.

En effet, le presse moyen-orientale rapportait dimanche 22 mai que le ministère de l’éducation saoudien a entamé une campagne de retrait de tous les livres du cheikh Yusuf al-Qaradawi, Président de l’Union Mondiale des Savants Musulmans et chef spirituel des frères musulmans, au niveau de toutes les bibliothèques universitaires, des écoles et de toutes les institutions liés à l’éducation. Une campagne que le ministère qualifie d' »urgente ».

Dans son communiqué, le ministère indique que « ces livres constituent un danger pour les étudiants et élèves saoudiens ». Le même document indique que « ces livres seront désormais interdits de toute réédition ».

Deux jours auparavant, jeudi, l’Arabie Saoudite, l’Égypte, les Émirats et Bahreïn ont signé un communiqué commun dans lequel est dressé une liste de 59 personnalités religieuses dont  Al-Qaradawi qualifiées de « terroristes ».

Rappelons que, par ses fetwas, Yussuf Al-Qaradawi a joué un rôle prépondérant dans l’éclatement des soulèvements violents en 2011 dan plusieurs pays musulmans, à travers la chaîne qatarie Al-Jazeera. Il avait également porté les Frères musulmans au pouvoir en Égypte avant que ceux-ci soient débarqués par l’armée.

Al Qaradaoui, « le frères de l’Algérie »

Al Qaradaoui, le frère de l’Algérie

Les algériens se souviennent également que Yusuf Al Qaradaoiu était présenté par les médias algériens comme « le frère de l’Algérie ». Le pouvoir avait durant de longues années choyé ce sulfureux cheikh qui avait toute liberté à diffuser ses thèses « jihadistes » dans les universités, mosquées et autres colloques et conférences organisés par l’État algérien. Il était d’ailleurs marié à une politicienne algérienne du nom de Asma Benkada qui, après son divorce, avait mis sur la place publique sa vie intime et sexuelle avec ce cheikh !


Belmehdi annonce l’envoi d’imams algériens “pour formation” à l’université de… Al Azhar !


2 commentaires sur “Benselmane ordonne l’interdiction de tous les livres d’Al-Qaradawi, “le frère” des algériens !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :