“Nous n’avons pas accusé Gassama” : La FAF rejette la faute sur les commentateurs !

Ce samedi 14 mai, le site internet officiel de la Fédération algérienne est inaccessible, et ce n’est pas la première fois que cela est arrivé depuis le début du feuilleton de ce qui est appelé l’affaire Gassama.

Samedi dernier déjà, le site était resté inaccessible pendant quelques heures juste après la publication d’un communiqué tronqué portant la réponse de la commission des arbitres de la FIFA au recours introduit contre l’arbitrage du match Algérie-Cameroun. La Fédération algérienne a été très critiquée pour ne pas avoir rendu publique l’intégralité de la réponse de l’instance internationale, laissant le public algérien interpréter différemment la teneur de ce qui a été publié.

Ce samedi 14 mai, le site est de nouveau inaccessible, pour des raisons inconnues. Mais certains font le lien avec un autre communiqué diffusé, en rapport avec la même affaire Gassama. Les internautes n’ont pas eu le temps de découvrir le communiqué, mais celui-ci est resté suffisamment en ligne pour que des captures d’écran soient faites et partagées sur les réseaux sociaux.

La FAF rejette la faute sur les commentateurs !

Selon ce rapporte le site TSA, on y apprend entre autres que la FAF « est toujours dans l’attente d’une suite claire et objective à cette réclamation ».

« En dehors des faits de jeu, des erreurs qui peuvent survenir et être commises par les arbitres et les joueurs, susceptibles d’influencer le cours et/ou le résultat d’un match, la Fédération algérienne de football, n’a, dans sa démarche réglementaire et bienveillante, évoqué l’adversaire ni toute autre partie, hormis le volet arbitrage », a fait savoir la FAF, d’après les mêmes captures d’écran.

Dans le même texte, la FAF rejette les faux espoirs sur lesquels se sont appuyés les supporteurs des Vert sur les déclarations faites par des « tierces parties », en référence aux accusations de corruption proférées à l’égard de l’arbitre gambien et de la Fédération camerounaise, qui ont foisonné sur plusieurs chaînes de télévision satellitaires et les réseaux sociaux depuis le 29 mars, et en allusion aussi à la prétendue existence de « preuves ».

« La fédération algérienne de football n’a jamais reçu la moindre pièce ou toute autre preuve matérielle (sous un quelconque support) d’une tierce partie afin de la verser dans son dossier de réclamation » et « n’est à aucun moment responsable des déclarations et/ou publications faites par des tierces parties », peut-on encore lire dans ce qui est déjà qualifié sur els réseaux sociaux comme « le ridicule rétropédalage de la FAF ».


Révélation RMC Sport : “La FAF a retiré son recours”


2 commentaires sur ““Nous n’avons pas accusé Gassama” : La FAF rejette la faute sur les commentateurs !

Ajouter un commentaire

  1. La FAF manipulée par nos dirigeants menteurs et laches, qui elle aussi a manipulé la populasse endorctinée dans la haine des autres.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :